[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Sur le Gallicanisme par The wild rover (2009-03-02 22:45:19) Imprimer

Voilà le terrain sur lequel je voulais vous conduire: celui du Gallicanisme. J'entends fréquemment parler de Gallicanisme à propos de l'attitude des évêques d'aujourd'hui envers le Saint-Siège. A mon sens, la référence est erronée, anachronique sans nul doute.

Car le Gallicanisme est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait. C'est un courant qui a été traversé de multiples tendances. Il a existé plusieurs Gallicanismes: royal, parlementaire, épiscopal (celui que vous semblez évoquer). Mais attention, le Gallicanisme est d'un autre temps, car il supposait au minimum l'union du roi et du clergé pour administrer l'Eglise de France. Depuis la Révolution française, et le divorce entre les institutions politiques et la religion catholique, il n'y a plus de gallicanisme à proprement parler. Tout au plus une survivance de celui-ci dans les dispositions adoptées par la Constitution civile du Clergé et le Concordat de 1801. Mais le Concile Vatican I et la loi de 1905 ont porté un coup fatal au courant gallican.

Le Gallicanisme était-il mauvais? Difficile à dire, tant ses aspects ont été divers. Je pense que les attitudes gallicanes ont toujours plus ou moins existé, mais qu'elles se sont chargées de significations différentes à travers les siècles. Je pense néanmoins que le gallicanisme du XVIIIème s'est nettement envenimé, et qu'il y a là une des causes de la Révolution française.

En revanche, un gallicanisme modéré est-il condamnable? Je ne le pense pas, si l'on songe aux écrits de Pierre de Marca ou Bossuet au XVIIème siècle, beaucoup plus favorables au Saint-Siège que l'on veut bien le dire.

En tout cas, je suis à peu près certain que l'attitude des évêques d'aujourd'hui envers le Pape n'a rien de gallican. Il s'agit de résistances politiques qui, on l'espère, disparaitront avec le temps et...une certaine génération d'évêques. Je ne souhaiterais qu'une chose: que nos évêques aient la même science de l'histoire de l'Eglise et de la théologie que leurs prédécesseurs gallicans des XVIè, XVIIè et XVIIIè siècles, et le même attachement à la tradition!


Cordialement.
Ce message a été lisu 422 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/abbe1.gif La collégialité par Gentiloup (2009-03-01 18:37:01)
     images/icones/barbu2.gif Pas de gros mots! par Gaston Lagaffe (2009-03-01 22:20:46)
         images/icones/1i.gif Vous y allez un peu fort! par The wild rover (2009-03-02 22:04:40)
             images/icones/neutre.gif Tout dépend de quelle collégialité on parle par Meneau (2009-03-02 22:11:30)
                 images/icones/1b.gif Petite question... par The wild rover (2009-03-02 22:16:54)
                     images/icones/neutre.gif Quelque chose ou QuelqueS choseS ? par Meneau (2009-03-02 22:22:49)
                         images/icones/1b.gif Sur le Gallicanisme par The wild rover (2009-03-02 22:45:19)
     images/icones/hein.gif Est-ce une planque ou une arme ? par Glycera (2009-03-02 18:43:40)
         images/icones/vatican.gif Réponse globale à Gentiloup, Gaston et Glycera par Rémi Fontaine (2009-03-02 19:00:17)
             images/icones/neutre.gif Conférences épiscopales par Meneau (2009-03-02 21:32:16)
                 images/icones/fleche2.gif Merci par Rémi Fontaine (2009-03-02 21:40:40)
                     images/icones/neutre.gif Exact par Meneau (2009-03-02 21:54:01)



8 liseurs actuellement sur le forum