[réponse]

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Marc Levatois -  2009-05-25 23:53:46

[réponse]

Merci de votre ultime question (pour ce soir). Le thème de la « distance sacrée » est important pour le caractère sacré d’un lieu de culte mais il faut aussi se rappeler que la grande différence du temple chrétien par rapport au temple de l’antiquité gréco-romaine est que l’assemblée est placée dans l’édifice lui-même où réside la divinité, alors que les anciens célébraient devant le temple, vide de ses fidèles. Il y a une part d’assimilation entre l’Eglise et l’église. Le mot église lui-même, dans son sens de bâtiment liturgique, l’atteste, au moins depuis l’édit de persécution de Dioclétien. Cela veut dire que distance ne signifie pas coupure absolue. Durant la restauration moyenâgeuse de la période néogothique, au XIX° siècle, on n’a pas jugé bon de reconstruire les jubés qui séparaient le chœur de la nef tout autant que l’iconostase orientale. Dans L’esprit de la liturgie, le futur Benoît XVI estime utile de rapprocher l’autel de l’assemblée, jusqu’à la croisée du transept si nécessaire, quand il a été initialement conçu au fond d’un chœur trop long. Il le dit, dans le livre, tout autant pour la forme ordinaire. Ici encore, la mesure s’impose d'elle-même, comme vous le remarquez.

Bonne soirée.
Marc Levatois
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=7810