[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Distibuteur à sacrement ? Pas la peine d'être prêtre, alors !... par Patapouf (2006-11-27 20:19:42) Imprimer

Dans une vidéo de l'ORTF du 21/01/1972, visible ici, on peut entendre de jeunes prêtres ou séminaristes donner leur avis sur l'évolution de l'Eglise et de leur condition de prêtre en général. Et entre deux bouffées de pipe, l'un d'eux déclare en substance: "Si être prêtre, ce n'est que distribuer les sacrements, non merci. Autant ne pas être prêtre. Quant à célébrer la messe seul, sans assemblée, c'est niet, aucun intéret." Et je vous passe tous les acquiescements des copains de chambrée ou de réfectoire rapport à la tant attendue et enfin appréciée "liberté" de pouvoir faire ce qu'ils veulent. Ce qu'ils veulent en dehors des cours et des cérémonies, pendant leur séminaire. "Si je veux sortir tard le soir, c'est possible. Et je rentre à l'heure que je veux. L'image du curé de campagne, une véritable "personnalité [NDP: dit avec dédain] que les paroissiens devaient saluer, etc., c'est terminé!"

J'y sens une certaine soif d'indépendance, et en fin de compte, c'est une fois de plus un problème d'autorité, un manque d'amour de la vertu d'obéissance que l'on peut observer dans ces archives. J'y vois toute la crise de l'Eglise et la fuite aux oubliettes de la spiritualité de certains de nos prêtres et évêques actuels.

Première question: Les jeunes séminaristes d'aujourd'hui sont ils capables de tenir le même langage?

Seconde question: Il est probable qu'une partie des prêtres ou futurs prêtres que l'on peut voir sur cette vidéo sont actuellement évêques. Pouvez-vous nous dire, cher Monsieur l'abbé, si vous avez pu observer dans la génération montante une lueur d'espoir ?

Sont-ils prêts à nous réapprendre l'obéissance empressée et sans condition à la volonté de Dieu, à nous exhorter sans se lasser à nous détacher du monde pour coller davantage à la révellation positive, très exigente du Nouveau Testament?

Pensez-vous que la nouvelle génération de prêtres est disposée à faire de la France un pays de croisés ?
De croisés qui prient, communient, se sanctifient, sont apôtres, et se conduisent comme tels aux yeux du monde ?





Ce message a été lisu 1003 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/coeurbrise.gif Distibuteur à sacrement ? Pas la peine d'être prêtre, alors !... par Patapouf (2006-11-27 20:19:42)
     images/icones/abbe1.gif Réponses par abbé Christian Laffargue (2006-11-27 20:59:34)



2 liseurs actuellement sur le forum