[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Philippe Pichot-Bravard (2009-02-11 20:32:53) Imprimer

Si Mgr Pie est aussi critique c'est parce qu'il a perçu que la politique de Napoléon III était en réalité assez éloignée des principes qu'il défendait. L'attitude de Napoléon III a l'égard de la religion reste très utilitariste même si elle est plus modérée que celle de son oncle et c'est sans doute pour cela qu'il se targue de sa bonne volonté. Ceci dit, affirmer que Napoléon III en a fait autant pour la religion catholique que la Restauration est excessif. Il suffit de rappeler que dans la charte de 1814 la religion catholique était religion de l'Etat (article 6) et que le Roi, sacré, affirmait tenir son pouvoir de Dieu.
Une politique plus favorable à l'Eglise aurait-elle attiré à l'Empereur davantage de soutiens. Je n'en suis pas sûr. Nombre de catholiques ont soutenu Napoléon III, y compris après 1860 (contrairement à une idée reçue). Ceux qui ne se refusaient à le faire s'y refusaient par fidélité au comte de Chambord (légitimistes) ou par attachement aux libertés politiques (libéraux catholiques de la tendance du Correspondant). Seule la menace immédiate d'une révolution rouge aurait pu décider ces catholiques là à rallier Napoléon III. En revanche, une politique plus favorable à l'Eglise aurait privé Napoléon III du soutien de certains milieux libéraux laïcs qui l'auraient alors combattu avec la même ardeur que celles qu'ils ont mise à combattre Charles X.
Ce message a été lisu 442 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Mgr Pie et Napoléon III par La Mouette (2009-02-11 19:54:58)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Philippe Pichot-Bravard (2009-02-11 20:32:53)



5 liseurs actuellement sur le forum