[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Pointure d'intervenants, on en demande plus ! par Glycera (2008-12-15 18:03:06) Imprimer


De grandes pointures de l'Eglise se décident-elles à répondre sur Internet ?
De belles âmes accepteraient-elles de dialoguer sur les vraies questions de vie ?

Pas à faire de la confession sacramentelle, car il manquera la matière, la rencontre en un même lieu, mais proposer et assurer de la guidance spirituelle, de la réponse morale, de l'approfondissement personnel ou doctrinal.

Qu'est-ce qui gênerait ?
Les curés, les évêques, les moines, même les ermites agréés pourraient ainsi aider à distance des gens qu'ils n'ont jamais rencontrés.
La franc-maçonnerie a été condamnée parce qu'elle a refusé de se rattacher à la hiérarchie ecclésiale. Ici, ce serait des gens d'Eglise qui offriraient et veilleraient.


Internet, par son écran, permet d'aller au coeur des questions, sans être gêné par les circonstances, les horaires, les difficultés des timidités ou des poids sociaux, ou familiaux. C'est une liberté d'âme non négligeable. Avec le risque symétrique d'indiscrétion quand on est reconnu ou mis à jour. Mais c'est ainsi des conversations d'une heure dans l'autobus aussi. On masque trop l'aspect du pseudo sous la couardise de celui qui déblatère caché. N'oublie-t-on alors pas la libération de celui qui n'a pas à se prouver, et va directement au fait qui compte ? La vérité de l'idée sans acception d'aspect personnel, sans le bruit fait par la renommée (positif ou négatif) ?


Voyez-vous comme désiré, craint ou refusé ce type d'apostolat ?
Ce type d'aide?
Il est des sites d'écoutes, d'entraides, je pense à quelques protestants qui ont organisé des formations de "relations d'aide" car cela ne s'improvise pas. Ils font souvent beaucoup de bien, même s'ils entretiennent aussi en longue durée des discours introspectifs ou des étalages qui ne passent jamais à l'acte, qui ne s'incarnent pas. Mais c'est justement aussi appris dans ces cours aux aidants bénévoles.


Craint-on le "pouvoir" de gens comme cela arrivé dans des thérapies pas très thérapeutiques ?
Qu'est-ce que les églises en pensent ?


Glycéra

NB Ce point rejoint bien sûr celui des "certificats" de reconnaissance par une communauté (non virtuelle, c'est préférable, au moins le temps des stages).




Ce message a été lisu 547 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/1a.gif Pointure d'intervenants, on en demande plus ! par Glycera (2008-12-15 18:03:06)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 21:11:10)



4 liseurs actuellement sur le forum