[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Monseigneur Dominique Rey Imprimer

Revenons un instant sur la question du Motu proprio. Quelles en sont selon vous les conséquences pratiques sur la forme ordinaire du rite romain. En tant qu’évêque, voyez-vous qu’il puisse vous être utile dans votre diocèse pour faire en sorte que la forme ordinaire soit célébrée selon les réelles normes liturgiques ? Quels sont dès lors les obstacles que vous rencontrez ?

Monseigneur Dominique Rey :
Le Motu Proprio ne constitue pas une manœuvre de séduction. Cette démarche s’inscrit dans une volonté affichée depuis toujours par Joseph Ratzinger de promouvoir la croissance organique de l’enseignement et de la liturgie de l’Eglise. Il n’est surtout pas un retour en arrière. Le geste de réconciliation qu’il exprime appelle prophétiquement un renouveau liturgique, sur les bases d’une valorisation théologique et spirituelle des principes de la réforme liturgique de Vatican II. En particulier, les réflexions du St Père qu’il a énoncées dans « l’esprit de la liturgie » avant son élection, et dans son exhortation apostolique sur l’eucharistie, offrent de belles perspectives pour toujours mieux célébrer et habiter le rite ordinaire. Les abus constatés dans la célébration de ce rite, ont conduit à des tensions et ensuite à des ruptures.
Ce message a été lisu 1287 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/bible.gif Influence du Motu proprio sur la forme ordinaire du rite romain par Herman Wald
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Monseigneur Dominique Rey



5 liseurs actuellement sur le forum