[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Messe en latin par Praecantor (2007-03-26 16:04:47) Imprimer

Cher monsieur,

Ne croyez-vous pas que l'expression "Messe en latin" a pris une connotation quasi idéologique dans les années 1970 jusqu'à aujourd'hui ?

Les traditionalistes d'un côté revendiquent cette appellation ou ses succédanés pour désigner les livres de la liturgie romaine de 1962 (Traditinal Latin Mass, Messe de Saint Pie V, rite traditionnel, rite tridentin) tandis que les progessistes s'en servent pour dénigrer une langue qui ne "parle plus à l'homme d'aujourd'hui".

Entre la forme (extraordinaire) du rite romain que les liseurs connaissent bien ici et la forme (dépréciée) du même rite que l'on constate/subit dans la plupart des paroisses (tout le monde n'a pas la chance d'habiter à Provins - suivez mon regard...) n'y a t'il pas une vraie voie, juste équilibrée, conforme à ce qu'on peut voir à Rome et ce qui est préché par un Cardinal Arinze ou un Mgr Miserachs Grau (le directeur de l'institut pontifical de musique sacrée) ? C'est à dire la véritable forme (ordinaire) du rite romain, celle qu'on voit par exempel dans les paroisses tenues par la Communauté Saint Martin ?

J'ai l'impression que pour pouvoir justemnt proposer du latin dans une paroisse "normale", il faut de façon obligatoire être "attaché" aux livres de 1962. Il est plus facile aujourd'hui en région parisienne de trouver une messe en latin célébrée avec les livres de 1962 qu'avec les livres actuels.... De même, la revendication de certains groupes pour une liturgie en latin passe forcément par la revendication de cette édition ancienne du missel romain.

Pensez-vous qu'il serait opportun de changer cela, et que certaines communautés (Aïn Karem ?) pourraient concrètement , en région parisienne, proposer quelquechose de résoluement conforme au rite romain, en travaillant sur tout ce qui est bon dans la réforme de Paul VI mais aussi en en reconnaissant les limites et en réintroduisant certaines choses sans aucun état d'âme dans le domaine du latin et du chant grégorien (introït, chant du répons graduel, de l'alléluia et son verset, de la place de la séquence, pour les grandes fêtes, communion). La mort de l'abbé Montarien a laissé une vraie "place libre" à Paris pour des célébrations liturgiques profondément "romaines".

Peut être que certains prêtres de votre communauté, aidés bien sûr par des laïcs compétents, pourraient - dans le sillage de Sacramentum Caritatis - proposer un lieu où tout cela serait disponible. Vous ne me contredirez pas si j'avance que la question de la liturgie d'une part et de la mission d'autre part sonr intimement liées, et je crois que ce type d'argument pourrait "faire mouche" à Ain Karem ?
Ce message a été lisu 1065 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/idee.gif Messe en latin par Praecantor (2007-03-26 16:04:47)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Guillaume Tabard (2007-03-26 19:47:12)



2 liseurs actuellement sur le forum