[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Pas d'accord par Athanasios D. (2006-07-10 23:36:06) Imprimer

Bonsoir (ou bonjour) M. l'abbé,

Je vous remercie de ne pas nous ressortir la version "trafiquée" de cette citation, fort répandue. Encore que la vôtre diffère de l'original sur quelque aspect non négligeable:


(...) la liturgie est en pleine période de transition. Le Concile a approuvé une Constitution liturgique qui, pour être réalisée pleinement, demande du temps, de la réflexion, de l'étude. Une reforme du culte catholique ne peut se faire en un jour, ni en un mois, ni en un an. Il ne s'agit pas seulement de retouches à une oeuvre d'art de grand prix, mais parfois il faut donner des structures nouvelles à des rites entiers. Il s'agit bien d'une restauration fondamentale, je dirais presque d'une refonte et, pour certains points, d'une véritable nouvelle création.



Quelques observations:

Comme vous le savez, l'ordinaire de la messe est une succession de plusieurs rites. "Des rites entiers", ce n'est pas le rit tout entier.
En effet, "parfois" et "pour certains points", le P. Bugnini estime qu'il s'agira "presque" d'une véritable nouvelle création. On est assez loin du sens donné au départ.

Pour rendre justice de ses intentions, rappelons ce que le P. Bugnini rajoutait plus loin:


(...) j'ai parlé de restauration et de nouvelle création. Il est clair que les deux choses doivent s'harmoniser d'une façon heureuse pour que le résultat puisse encore être considéré comme la liturgie que l'Eglise a créée au cours des siècles dans la plus pure tradition et, en même temps, une liturgie adaptée à notre temps.




Enfin- revenons à la question de départ - permettez-moi de vous contredire:

Le Missel Romain approuvé et promulgué par l'autorité du pape Paul VI, par la Constitution Apostolique Missale Romanum du 3 avril 1969, est l'unique forme en vigueur de la célébration du Saint Sacrifice selon le Rite romain, en vertu du droit général liturgique.
(...)
L'usage de la forme qui a précédé la rénovation liturgique post-conciliaire du Rite romain (quelle soit appelée "traditionnelle", "antique", "de Saint Pie V", "classique" ou "tridentine") a été accordé, en termes fixés dans le Motu proprio "Ecclesia Dei Adflicta", aux personnes et aux communautés qui sont attachées à cette forme du Rite romain. Cette faculté est accordée par un Indult spécial, ce qui ne signifie en rien cependant que les deux formes aient égale valeur.



C'était donné par la Congrégation du Culte Divin en 1999.


Cordialement,

Athanasios
Ce message a été lisu 814 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif "nouveau rite" ? par Franck (2006-07-10 18:55:44)
     images/icones/vatican.gif Pilpoul par Abbé Guillaume de Tanoüarn (2006-07-10 20:50:51)
         images/icones/macos.gif Pas d'accord par Athanasios D. (2006-07-10 23:36:06)



4 liseurs actuellement sur le forum