[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Réponse sur la conversion par Père Michel Lelong (2007-01-29 20:14:23) Imprimer

La question posée ici est très importante : il s’agit des relations entre l’annonce de l’Evangile et le dialogue avec les autres croyants auquel nous a appelé Vatican II.

Trop souvent, on oppose évangélisation et dialogue ; en réalité, ils sont liés. Rappelons-nous ce qu’écrivait l’apôtre Saint Pierre aux premiers chrétiens : rendez compte de l’Espérance qui est en vous, avec douceur et respect. Rendre compte de l’espérance qui est en nous, c’est annoncer sans peur la vérité du Christ et donc d’abord s’efforcer d’être fidèle au Christ, car comme l’a écrit le père de Foucauld, l’important ce n’est pas ce qu’on dit, mais ce qu’on est.

Et puis, cette espérance, nous devons, comme le recommandait Saint Pierre, l’annoncer avec douceur et respect. Avec douceur, c’est-à-dire sans agressivité, sans polémique. Avec respect, c’est-à-dire, en étant attentif à l’autre et aux valeurs dont il vit. Pour cela, il est très important de connaître et reconnaître les divergences et les convergences qui existent entre notre Foi catholique et la foi des musulmans. Les différences sont évidentes, puisque si les musulmans vénèrent Jésus et voient en Lui « le verbe de Dieu né de la Vierge Marie » ils ne croient pas comme nous au mystère du Christ crucifié et ressuscité pour le salut du monde. Mais tout en affirmant clairement ces divergences doctrinales fondamentales, nous devons aussi découvrir les convergences spirituelles qui existent entre notre foi chrétienne et la foi musulmane. En effet, les musulmans croient que Dieu est le créateur de l’homme et de l’univers, que nous retournerons à Lui après la mort, qu’Il est à la fois le Tout autre et le Tout proche et qu’Il n’entend pas la prière de celui qui commet l’injustice. Contrairement à ce que pensent certains, il existe des valeurs éthiques et spirituelles communes à la Foi chrétienne et à la religion musulmane, comme l’écrivait bien avant le concile Vatican II, le théologien thomiste Louis Gardet.
Quant à savoir si beaucoup de musulmans se convertissent, tout catholique bien entendu doit souhaiter que le mystère du Christ, le mystère de la Croix, scandale pour les juifs, folie pour les païens et question posée aux musulmans, soit accueilli par tous les hommes. Ce que nous pouvons faire pour qu’il en soit ainsi, c’est d’être nous-mêmes fidèles à l’appel du Christ dans l’Eglise, en confiant à Dieu le salut de tous.
Je crois que Mgr Lefebvre, quand il était archevêque de Dakar, n’a pas converti beaucoup de musulmans, mais je sais par le cardinal Thiandoum qui estimait beaucoup le fondateur de la FSSPX, que celui-ci était respecté et admiré par beaucoup de musulmans. Ils voyaient en lui, un prêtre et pouvaient déjà découvrir d'une certaine manière le message du Christ, même s'ils n'entraient pas dans l'Eglise.
Ce message a été lisu 1113 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif 3 questions par GDB (2007-01-27 13:40:03)
     images/icones/neutre.gif Réponse sur la conversion par Père Michel Lelong (2007-01-29 20:14:23)



4 liseurs actuellement sur le forum