[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Les nouveaux convertis par Clément B (2007-01-25 04:25:27) Imprimer

Cher Maurice Dantec,

Avant tous, j'aimerais vous faire part de ma profonde admiration pour vos travaux et votre courage. De courageux, j'entend bien sûr vos prises de position "réactionnaire" (dans le sens original, en réaction à la révolution...) mais surtout pour votre conversion au catholicisme, qui a bien des égards, et curieusement par ailleurs, est un arrachement à la culture commune d'aujourd'hui.

Je tiens à apporter, assez brièvement, quelques précisions personnelles pour appuyer mon propos. Je viens d'une famille athée convaincue, issue de confession (enfin, plutôt culture) différente, catholique et judaïque. Je suis (re-)venu au catholicisme progressivement, par le biais de lecture, notamment par George Bernanos ou par Léon Bloy (dont je vous suis redevable), qui fixa définitivement mon attachement à la Très Sainte Eglise Catholique Romaine. La découverte des Pères de l'Eglise, des scolastiques, puis de tous ce qui forme le christianisme (théologie, ecclésiologie, exégèse...) m'ont convaincus, qu'au-delà de la croyance en l'Evangile, il existe une structure intelligible et logique, qui est le fruit de la Foi cultivée par la raison depuis plus de 5000 ans. En fait, je pense avoir été amené au stade de la croyance par la raison.
J'en viens au fait, il me semble que les nouveaux catholiques sont plus intransigeants et plus prompts à être prosélyte, et ont un attachement particulier aux pratiques et aux dogmes traditionnels, car leur choix fut délibérement aussi un choix de raison, alors que les catholiques de traditions ont intériorisés et laïcisés leurs Foi, et préfèrent davantage le dialogue inter-religieux, comme si, sûrement à cause de l'anticléricalisme, il y avait une sorte de gène, voir de honte à être catholique.
Donc, quel regard portez-vous sur le monde catholique aujourd'hui et son devenir ? Craignez-vous un assouplissement/asséchement du dogme dans les années à venir ?
Par ailleurs, on ne dit pas assez que d'un point de vue théologique, le christianisme est une suite et un avènement logique du judaïsme, et aussi, dans une moindre mesure, de la pensée grecque. Quel place laissez-vous à la raison dans votre conversion et votre vision du christianisme ?

En outre, si vous en avez le temps ce dont je doute, j'aimerais juste soulever un point qui me chagrine. Je connais votre passion pour la musique mais justement, je suis très étonné du choix des oeuvres dans vos romans.
Comment se fait-il qu'un écrivain, aussi exigeant avec la littérature, le sois si peu avec la musique ? Est-ce simplement un choix romanesque, une représentation sentimentale et historique d'une époque ? Car, à vrai dire, ma conversion progressive s'est aussi faite par la découverte de la musique sacrée et des oeuvres religieuses, et franchement, entre les Rollings Stones et Olivier Messiaen, par exemple, il y a un gouffre abyssal.

En vous remerciant d'avoir pris la peine de lire ces quelques lignes.

Clément B



Ce message a été lisu 934 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Les nouveaux convertis par Clément B (2007-01-25 04:25:27)
     images/icones/croix.gif Conversions par Maurice G. Dantec (2007-01-25 20:37:15)



2 liseurs actuellement sur le forum