[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

La "réforme de la réforme liturgique" avance-t-elle ? par Deus in adiutorium (2007-01-17 17:14:34) Imprimer

Monsieur l’abbé,

Laissez-moi vous dire toute l’admiration que j’ai pour vous par vos écrits pour l’essentiel …!

Je m’inscris dans ce mouvement que vous appelez « restaurationniste », non partisan d’un « retour au statu quo ante » et j’aimerai connaître votre avis sur l’avancement de la « réforme de la réforme » liturgique.

Dans votre livre « Quel Chemin pour l’Eglise », vous nous invitez à patienter pendant une période de transition avant que « le vieil arbre retrouve sa sève » mais est-ce que le dernier synode d’octobre 2005 (auquel vous avez pu prendre la température et notamment celle du parti bugninien !) qui a rejeté de reconnaître le rite de saint Pie V « légitime » ainsi que la réaction de quelques évêques et prêtres français à l’idée de la libéralisation de la messe célébrée selon le missel de 1962, ne viennent-ils pas contredire vos propos ?

Bien entendu, de nombreux livres, tels les vôtres, « L’esprit de la Liturgie » du Cardinal Ratzinger, « Se tourner vers le Seigneur » du Père Lang (et bien d’autres !), participent à un mouvement d’ampleur de réflexion sur cette « réforme de la réforme liturgique ». Cela suffit-il, quels autres moyens d’action ? La ligne ultralibérale du point de vue moral et pastoral que vous dénoncez, n’a-t-elle justement pas la faculté de faire pression alors que le monde « traditionnel » est divisé (encore récemment avec les affaires de Lyon et Versailles, la création du « Bon Pasteur », énième entité du monde traditionnel…) ?

Enfin, j’adhère à cette affirmation d’un communiqué de la Fraternité Saint Pie X : « La messe de la Tradition bimillénaire doit jouir dans l'Eglise d'un droit de cité plein et entier : elle n'est pas un privilège réservé à quelques-uns, elle est un droit pour tous les prêtres et tous les fidèles de l'Eglise universelle. », pensez-vous qu’un jour, ce droit existera et sans que l’on puisse le restreindre ? Si cela devait prochainement arriver, le prêtre de demain devra-t-il être formé pour le rite romain sous ses deux « formes » ?

Voilà quelques questions pour ouvrir le débat car je pense que d’autres suivront !

In Christo per Mariam,

Un séminariste joyeux par son appel et plein d’entrain devant la tâche qui l’attend…
Ce message a été lisu 1661 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif La "réforme de la réforme liturgique" avance-t-elle ? par Deus in adiutorium (2007-01-17 17:14:34)
     images/icones/neutre.gif Je me propose pour la liturgie dans votre séminaire par Abbé Claude Barthe (2007-01-22 21:16:12)
         images/icones/1d.gif Avec joie ! par Deus in adiutorium (2007-01-22 21:27:54)



3 liseurs actuellement sur le forum