[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par M. l'abbé Hervé Benoit (2010-10-25 20:03:31) Imprimer

merci de votre question.

Pour ma part, il me semble simplement qu'il faut remettre les arguments dans le bon ordre. C'est peut-être ainsi qu'ils ont été présentés à la personne que vous connaissez, enfin peu importe.

1) Le devoir du canoniste (comme tout prêtre et tout baptisé) est d'abord d'inviter les personnes en difficultés dans leur vie conjugale à persévérer, à tenter de sauver si c'est possible leur couple et leur mariage. Ce n'est pas rien et, déjà, en ce domaine tous les moyens sont bons.

2) dans un second temps, de réfléchir éventuellement à l'éventualité d'une procédure.

3) sur le plan concret, cette dernière n'est envisageable que lorsque la procédure civile est terminée. c'est la pratique de nos officialités.

Est-ce un encouragement au divorce? est-ce contraire au Catéchisme de l'Eglise catholique comme le pense le prêtre que Semper Parati et moi connaissons?

J'estime, salvo meliore iudicio, qu'il s'agit d'un compromis dans une situation particulière celle de notre pays. le droit du mariage est entièrement entre les mains de la puissance publique. nous ne maitrisons pas les conséquences matérielles de la séparation (pension alimentaire et droits afférents), alors comment faire pour protéger les faibles (enfants et conjoint abandonné)?
la solution boiteuse mais je n'en vois pas d'autre est d'attendre que le juge se soit prononcé et que sa décision puisse être appuyée éventuellement par la force publique.
enfin, et ce n'est pas négligeable, il faut éviter que des avocats ou des juges malveillants tentent de s'emparer de la procédure canonique pour l'utiliser dans la procédure civile en la manipulant. C'est déjà arrivé, alors nous sommes prudents maintenant.

Ce message a été lisu 418 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/abbe4.gif Question sur un cas précis. par Lamy (2010-10-24 17:57:16)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par M. l'abbé Hervé Benoit (2010-10-25 20:03:31)



11 liseurs actuellement sur le forum