Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=9857
images/icones/neutre.gif  ( 9857 )Internet par Meneau (2011-02-12 11:43:38) 

Que pensez-vous qu'a apporté Internet aux réseaux cathos ? Cela a-t-il favorisé un certain communautarisme ? Dans le bon ou dans le mauvais sens du terme ?

A contrario, est-ce que les réseaux basés sur Internet, retranchés à domicile, n'ont pas remplacé d'autre réseaux, qui eux étaient actifs sur le terrain ? Ce qui d'ailleurs n'est pas forcément si dommageable que cela, étant donné que de nos jours une bonne partie de "l'opinion publique" est également forgée grâce à Internet.

Cordialement
Meneau
images/icones/neutre.gif  ( 9873 )Internet révolutionne les réseaux cathos par Marc Baudriller (2011-03-21 19:57:17) 
[en rponse 9857]

C'est vrai qu'Internet révolutionne beaucoup de choses (pardon pour cette affligeante banalité, surtout auprès des membres de ce forum...) Le web révolutionne aussi, bien sûr, le monde catholique qui n'échappe pas, depuis la venue du Christ sous les Romains, à la marche du monde.
Ce qui est le plus nouveau, c'est je crois la capacité qu'offre le web à n'importe quel individu, et notamment à un catholique, de lancer seul, avec peu de moyens financiers des mobilisations sur tous les sujets. Les catholiques sont par nature, on le sait, très impliqués dans la vie sociale, la politique, la vie des idées, les débats religieux et intellectuels, éthiques, les problèmes de société etc. Il était naturel qu'ils se saisissent d'Internet.
Ils le font largement, vous le savez bien, puisque vous recevez certainement des quantités invraisemblables de mails sur tous les sujets, et pour cause.
Cette envie de mobilisation est je crois de plus en plus grande chez les catholiques au fur et à mesure qu'ils prennent conscience de leur situation minoritaire et de leur fragilité en France. Nous y reviendrons. C'est ce qui donne à leurs campagnes depuis une dizaine d'années un souffle nouveau. Basculent ils dans le communautarisme ? Cela me parait minoritaire. Au contraire, cette volonté de s'adresser à la société toute entière, de l'éclairer, d'y faire vivre le regard et la pensée chrétienne ne me semble pas communautaire.
Du reste, c'est très net lorsqu'on se penche sur les grandes campagnes catholiques des dix dernières années (c'est l'objet de mes Réseaux cathos), ces campagnes ne prennent vraiment de l'ampleur que lorsqu'elles dépassent le petit troupeau des seuls catholiques fervents pour viser et atteindre le grand public, catholique ou non. C'est ce qui s'est passé lors de la mobilisation d'Etienne Neuville pour la sauvegarde du lundi de Pentecôte, par exemple. Ou lors de la campagne contre le Téléthon qui a finalement divisé les catholiques.
Internet permet, si ces mobilisations sont menées avec intelligence, de se passer des relais traditionnels ou institutionnels, la grande presse, l'Eglise, les associations les mieux installées. Et de les forcer finalement à prendre position.
Cela semble tout à fait nouveau. Ainsi, le web nourrit le terrain si l'on peut dire mais ne s'y oppose pas. Ces campagnes web initient le terrain, s'y ajoutent, relaient, complètent plutôt.