Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=9867
images/icones/fleche3.gif  ( 9867 )Réseaux cathos ou réseaux bourgeois ? par Paul R. (2011-03-21 12:49:52) 

Pensez vous sincèrement qu'en dernier recourt, la ligne de rassemblement des réseaux catholiques, soit d'origine religieuse ?

Je sais que la lecture marxiste trouve peu d'échos parmi les liseurs de ce forum. Pourtant il me semble qu'un simple coup d'œil sur le site internet du collège des Bernardins, et l'étude onomastique des responsables qui en suit, suffit à jeter quelque discrédit sur la théorie d'un réseau purement catholique. Les noms parlent d'eux-même. L'origine sociale des prêtres du diocèse de Paris confirmerait peut-être également cette impression.

D'où ma question :

Ne peut-on pas penser que le tissage d'un réseau autour des valeurs catholiques traduit le comportement précis d'une certaine classe, classe qui atteint son faite social précisément lorsqu'elle intègre des éléments spirituels ?

Il est clair que les entreprises de réduction "ad infrastructuram" réussissent toujours parce qu'elles reposent sur une idéologie matérialiste, et sont par conséquent peu crédibles. Ne peut-on pas pour autant faire cette analyse pour certains réseaux catholiques, en particulier le collège des Bernardins et d'autres rattachés à l'église officielle ?

Merci d'avance pour votre avis. Je dois avouer n'avoir pas lu votre livre.
Paul R.
images/icones/neutre.gif  ( 9886 )Les réseaux cathos, une classe sociale ? par Marc Baudriller (2011-03-21 22:12:51) 
[en rponse 9867]

Le temps avance et il faut que je réponde vite à votre question intéressante et complexe, cher Paul. Je ne suis pas sûr d'ailleurs d'avoir tous les éléments, n'étant pas sociologue de formation.
L'Eglise a tendance à se concentrer il est vrai actuellement sur une certaine élite sociale. C'est manifeste. Elle ne s'y limite cependant pas, vous avez raison. Nombre d'immigrés d'Afrique noire par exemple sont catholiques.
Par ailleurs, attention au biais des comité de soutien dans lesquels on recrute bien sur de préférence des personnalités capables de mobiliser des donateurs importants. On est donc rarement, par nature, chez les mineurs de fond...
Enfin, l'appartenance à un milieu, même privilégié peut s'accompagner d'une foi vive, ce dont vous semblez douter. Mais comment en douter sans lire dans les âmes ?
Pardon pour cette réponse courte à un sujet qui pourrait animer de vastes débats...