Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=9532
images/icones/sacrecoeur.gif  ( 9532 )Motu proprio par donpaco (2010-12-11 17:01:47) 

Je suis prêtre, curé de paroisse, et célébrant le rite ordinaire dans mes paroisses depuis des décennies, à l'occasion du Motu proprio heureusement accueilli depuis 2 ans dans mon diocèse j'ai repris - avec modération malheureusement mais c'est déjà ça ! - contact avec la liturgie extraordinaire. J'ai dû pour cela me faire initier
( j'avais déjà une certaine culture tridentine mais plus de pratique ) auprès d'un moine du Barroux.
J'avoue que depuis que je célèbre, selon la liturgie extraordinaire, mon amour de la messe et de sa célébration, y compris tout seul lorsque par ex. je n'ai pas d'assemblée de fidèles, se sont retrouvés totalement transcendés. C'est incroyable à quel point ce rite en lui-même est prégnant de la dimension sacrificielle de l'Eucharistie et de l'action sacerdotale irremplaçable du prêtre. Lorsque je prévois que je vais célébrer cette messe - en général le lundi mon jour de congé - la veille de ce jour béni, je suis dans l'état d'esprit que j'avais pratiquement totalement perdu avec le rite ordinaire ( portant en lui-même tant de banalité..) : celui du tout jeune ordonné qui attend avec impatience le lendemain matin le bonheur inouï de sa première messe! Ad Deum qui laetificat juventutem meam !C'est tout à fait ça. Cette jouissance d'une jeunesse sacerdotale sans cesse renouvelée par le Sacrifice. Je suis alors dans un état d'excitation spirituelle que le rite ordinaire m'avait fait oublier. Aucune idéologie là-dedans, c'est une simple constatation; J'allais dire je n'y peux rien c'est ainsi. Par ailleurs je m'arrange toujours bien sûr pour célébrer le plus dignement possible le rite ordinaire pour ma communauté chrétienne. Mais il est indéniable que je ne célèbre plus de la même manière le rite ordinaire depuis le motu proprio. Tout au long de ma messe je suis obligé de me replonger sans cesse par la pensée dans l'esprit du rite extraordinaire pour pouvoir avancer dignement dans cette liturgie. Malheureusement j'allais dire presque à contre-courant de celle-ci! Tout ça est une question d'Amour finalement et le plus beau témoignage par rapport au rite extraordinaire que j'ai lu tout récemment dans "La Nef" c'est celui de Mère Marie-Catherine de la Trinité, supérieure du Carmel d'Alençon. A la question : " Quels sont vos choix liturgiques ? La religieuse rappelle d'abord ce que disait André Frossard : " Je trouve que la nouvelle messe n'est pas assez contemplative, que l'on y parle trop et que la part du mystère y est bien réduite". A cela elle ajoute :
" La forme extraordinaire exprime mieux le sacré,l'amour et le respect. C'est une liturgie "amoureuse". C'est exactement ce que je ressens. Et cette liturgie amoureuse m'est devenue indispensable. Dans le contexte actuel j' essaie au maximum d'y rester fidèle parfois en secret comme quand on est obligé par les circonstances de cacher un amour secret. De peur qu'on ne me prenne que pour un tradi ! Non je ne suis pas un tradi - catholique et Tradition étant à mon sens un pléonasme - je suis amoureux ce n'est pas pareil ! Je suis sûr que l'avenir est à cette liturgie-là. C'est pourquoi j'attends avec espérance, et impatience, ce que Benoît XVI nous annonce comme inévitable pour l'avenir de l'Eglise : la réforme de la réforme. La réforme d'une liturgie trop marquée par l'idéologie vers une liturgie de pur Amour pour le Saint Sacrifice de la Messe. En ceci je me sens évidemment bien loin d'une autre conception idéologique de la Messe tridentine, celle défendue, si souvent sans amour,des "intégristes" de la Fraternité St Pie X pour lesquels je prie beaucoup afin qu'ils reviennent vers l'Amour et dans l'Unité avec le Père commun. On a besoin de tout le monde pour ce grand retour vers la Source pure, mais dans l' Amour et donc l'intelligente confiance.
Ma question est simple : comment faire savoir à notre Saint-Père à quel point il y a une grande attente de cette réforme de la réforme ? Comment hâter ce qui sera un jour de Dieu ? On ne peut pas rester comme ça longtemps. Le motu proprio est une étape qu'il faut dépasser. je suis sûr que le Saint-Père a bien cela dans l'idée. Mais sait-il que nous sommes nombreux comme prêtres et comme fidèles à attendre ce vrai renouveau de la liturgie selon ce livre prophétique du Cardinal Ratzinger : " L'esprit de la liturgie" Le Saint-Père nous a déjà montré son courage, il suffirait qu'il se lance et beaucoup suivraient d'abord, puis j'en suis sûr, après tous. Qu'en pensez-vous Samuel ?
images/icones/neutre.gif  ( 9533 )Cher Père.... par Pol (2010-12-11 20:10:33) 
[en rponse 9532]

...je comprends tres bien votre nouvel attachement a cette messe de toujours. Vous verrez que bientot vous la celebrerez tous les jours.
Vous parlez aussi des "integristes" de la FSSPX. Ce n'est pas gentil d'employer ce mot. Nous sommes tradis tant que durera l'injustice de l'apres-concile et la persecution dont nous sommes l'objet. Certes il y a du progres, de l'espoir, nous avons un bon pape, et la messe de toujours reprendra sa place naturellement. Nous jouissons tous des avantages de cette messe grace a Mgr Lefebvre, sans qui elle serait tombée dans les oubliettes de l'Histoire...
images/icones/abbe1.gif  ( 9534 )Merci de ce témoignage par abbé F.H. (2010-12-12 12:54:31) 
[en rponse 9532]

Cher confrère.
images/icones/neutre.gif  ( 9580 )réponse par donpaco (2010-12-13 21:35:21) 
[en rponse 9534]

Je suis désolé mais je n'ai pas reçu votre réponse à mon témoignage. Je ne lis que l'intitulé : cher confrère puis plus rien. merci de m'en dire plus. C'est tellement précieux d'avoir une réaction d'un confrère prêtre. Bien à vous.
images/icones/abbe1.gif  ( 9584 )vous pouvez me joindre par abbé F.H. (2010-12-13 22:15:20) 
[en rponse 9580]

à l'adresse abbefh (@) leforumcatholique.org
images/icones/neutre.gif  ( 9550 )réforme de la réforme par Samuel Martin (2010-12-13 18:41:04) 
[en rponse 9532]

Cher Don Paco,
J’en pense que votre témoignage parle de lui-même, car un simple fidèle (mon cas) peut parler d’un certain nombre d’aspects de la liturgie, mais ce « ressenti » dont vous nous faites part dépasse largement, par définition, nos compétences laïques ! En ce qui concerne la réforme de la réforme, il me semble qu’elle ne serait pas si difficile à faire auprès des fidèles, qui bien souvent n’ont pas d’idée préconçue liturgique ; par contre dans la hiérarchie et dans les « équipes liturgiques », attachées à la messe Paul VI d’une façon qui paraît parfois plus idéologique que spirituelle, le blocage est réel. D’où les avancées prudentes, pas à pas, du Pape. Et l’importance d’un témoignage comme le vôtre.
images/icones/1g.gif  ( 9552 )merci! de la part d'un "intégriste..." par Semper parati (2010-12-13 18:46:24) 
[en rponse 9532]


En ceci je me sens évidemment bien loin d'une autre conception idéologique de la Messe tridentine, celle défendue, si souvent sans amour,des "intégristes" de la Fraternité St Pie X pour lesquels je prie beaucoup afin qu'ils reviennent vers l'Amour et dans l'Unité avec le Père commun. On a besoin de tout le monde pour ce grand retour vers la Source pure, mais dans l' Amour et donc l'intelligente confiance.



ça fait toujours plaisir de s'entendre traité d’intégriste, par des gens qui profitent du VOM grâce au combat de la FSSPX!

en toute charité Chrétienne.. bien sur

SP (déclaré à nouveau INTÉGRISTE et sans amour et pas en "pleine "communion et bla bla bla ,et cela par un prêtre! ( il était ou Donpaco dans les années 1970 à 1988 ?....) )
images/icones/bible.gif  ( 9558 )Je trouve aussi un peu regrettable par Vulpus (2010-12-13 19:35:04) 
[en rponse 9552]

cette façon de rejeter des fidèles catholiques . Je partage votre ire et espère que ce prêtre prendra conscience de ce manque de Charité . Un des préceptes de la Rêgle de saint Benoît est de ne pas provoquer le "murmure intérieur de l'autre" ...Alors !
Que je ne sache le saint Père avoir une telle façon de considérer cette fraternité .

Alors Monsieur l'abbé ou mon Père : PAX !

Vulpus qui ne fréquente pas les églises ou chapelles de la Frat StPX mais n'a rien contre.
images/icones/neutre.gif  ( 9574 )"intégriste" par donpaco (2010-12-13 21:04:02) 
[en rponse 9558]

Je regrette d'avoir blessé les sympathisants de la FSSPX en les taxant d' "intégristes". Je m'explique : je reconnaîs que Mgr Lefebvre a vu juste par rapport à l'importance de devoir s'arquebouter sur la messe tridentine non seulement parce qu'elle est porteuse de la romanité et de la plus pure tradition sur le mystère de la sainte eucharistie, mais aussi parce qu'elle réalise l'antivirus contre toute déviation moderniste tant de la liturgie que de la pastorale. Par contre je reproche très fortement à Mgr L. d'avoir passé outre en 1976 à l'interdiction d'ordonner des prêtres faite par l'autorité légitime le Saint Père Paul VI - il est vrai qu'à l'époque Mgr L. était assez sensible à la position inacceptable des sedevacantistes : Rome n'est plus dans Rome, le Siège aurait donc été vacant ! - Là c'est un tout autre aspect. On ne peut pas forcer la main de l'Eglise. Là il s'est trompé et le plus grave c'est qu'il a entraîné derrière lui toute une élite de prêtres et de laïcs qui ont été malheureusement gagnés peu à peu par cet esprit de rébellion - c'est à cet esprit redoutable que je pensais quand je parlais d' " intégristes" - Mgr L a été un grand prélat, un grand visionnaire par rapport à la crise, mais il lui a manqué ce qui n'a jamais fait défaut aux saints : l'humilité et l'obéissance à l'Eglise là où on doit obéir c.à.d sur ce point précis que j'ai cité plus haut et qui a entraîné tout le reste : désobéissance sans discernement au Concile ; alors que Jean-Paul II n'a cessé de lui tendre la main en lui signifiant qu'il lui suffisait d'interpréter ce Concile pastoral non dogmatique à la lumière de toute la Tradition. Levant ainsi toutes les ambiguïtés que le fameux concile pouvait contenir. Pourquoi ne l'a-t-il pas fait ? Mais pourquoi ? C'est toujours resté pour moi un mystère et une souffrance. Mais je maintiens qu'un saint Louis de Montfort n'aurait pas agi ainsi. Souvenons-nous que quand il était persécuté par les jansénistes très puissants à l'époque y compris dans l'épiscopat, il n'a pas hésité dans l'instant à ordonner la démolition de cet immense Calvaire breton qui était devenu alors le symbole de la résistance de très nombreux fidèles à l'emprise janséniste sur l'Eglise de l'époque; Il a obéi immédiatement, et c'est cette obéissance, qui ne touchait pas un point dogmatique, qui lui a valu le triomphe postérieur - celui que Dieu donne lui-même - C'est ce qui serait arrivé à Mgr L et à son oeuvre s'il avait eu immédiatement cet esprit de discernement et d'humble obéissance. Nous voyons bien que maintenant encore cet esprit sans discernement pousse tant et tant de prêtres et de laïcs sincères par ailleurs, je ne juge pas les personnes, à créer des difficultés énormes à notre Saint-Père actuel qui n'a pas besoin de cela - et à nous aussi ! et j'ose dire à moi en particulier et c'est pour cela que je réagis avec passion ! Je termine en disant que je souhaite de tout coeur qu'un esprit de respect dans la vérité - c'est possible avec Benoît XVI évidemment ! - et dans la charité aboutisse à une pleine intégration de la FSSPX dans l'Eglise. Je retire donc le terme offensant d'intégristes, je l'admets, et j'en reste là, dans la charité vis à vis des personnes, mais aussi dans une souffrance qui remonte en effet à très loin. On a besoin de la FSSPX dans l'Eglise mais cela passera par une certaine purification dans l'humilité et l'obéissance. Que le Seigneur donne ses grâces pour cette démarche qui serait merveilleuse. Je la demande dans mes prières
images/icones/neutre.gif  ( 9583 )Cher Don Paco par Dame Tartine (2010-12-13 21:48:32) 
[en rponse 9574]

c'est une affreuse intégriste qui vient vous demander humblement et ^sincerement pardon de vous avoir bléssé depuis tant de temps !Oui ,nous avons l'affreux défaut d'orgueil mais ne croyez pas que ce fut celui-ci qui nous a fait suivre "Mgr L" depuis le début de son oeuvre .Je ne sais pas depuis combien d'années vous exercez votre ministère mais j'ai cru comprendre que la "forme extraordinaire" de la liturgie fut celle de votre ordination .Eh bien ,nous avons fui nos paroisses légitimes parce que ,progressivement on nous a dépouillé de tout ce qui nous y attachait et un clergé devenu odieux-oui ,le mot n'est pas trop fort- nous privait de la Messe du catéchisme , des sacrements .Ils avaient transformé les sanctuaires en lieu de foire avec des décorations plus laides les unes que les autres ,les messes en tistes scenes de théatres ,pas un seul moment de recueuillement .J'ai été viré du groupe des catéchistes pour avoir employé le mot transubstantiation !!!

Cher Don Paco ,votre premier témoignage est profondément émouvant .De grâce ,ne cherchez pas le responsable de la crise terrible que l'Eglise traverse là où il n'est pas .Comme l'écrit très justement un liseur ,"Mgr L " et son oeuvre ont permi le motu proprio dont vous pouvez profiter avec tant de bonheur maintenant .Sachez que d'autres en ont été privé dans les larmes et pour certains ,en sont morts de chagrin Depuis aussi ,Le Saint Père a levé les sanctions contre la fraternité .Il faut en tenir compte et cesser de la traiter en pestiférée .Elle est constituée d'hommes pécheurs et donc perfectibles comme tout un chacun .Pas plus ,pas moins .Rien ne vous oblige ,ni personne ,à accepter tout ce qu'elle dit ou fait ,mais cette oeuvre a produit et continue à produire de bons fruits .Il faudrait être aveugle ou de très mauvaise foi pour ne pas le constater .
Je vous souhaite un ministère de plus en plus fructueux et réclame pour ma famille et pour moi votre bénédiction paternelle .Bonne et sainte fête de Noël .Joëlle Noël Thébault
images/icones/neutre.gif  ( 9587 )Cher Père.... par Pol (2010-12-14 06:10:57) 
[en rponse 9574]

Merci d'avoir retiré le mot "integriste" et souhaite qu'il ne sera plus employé. C'est un mot terrible pour moi.
Merci d'avoir reconnu la grande oeuvre de Mgr Lefebvre.
Merci d'avoir dit que la Sainte Eglise a besoin de la FSSPX.

C'est tres facile , aujourd'hui, alors que tout SEMBLE lentement aller dans le bon sens, que la messe de toujours reprend lentement ses droits dans le monde,que vous-meme avez le privilege de celebrer cette messe, que la FSSPX produit de beaux fruits, de dire que Mgr Lefebre etait plein d'orgueil et de desobeissance. Je ne veux pas polemiquer et souhaite la paix entre nous,mais je pense que vous aussi devriez comprendre pouquoi les ordinations ont eu lieu en '76 et regulierement apres. C'etait l'etat de necessité.
Pour moi Mgr Lefebvre n'etait pas orgueilleux, loin de la. Pour moi, il etait un saint homme. N'oublions jamais que sans lui et sa FSSPX, nous serions quoi ( et ou) aujourd'hui ? L'Anglais dirait: " too ghastly to contemplate"...et c'est exact.
Vous le savez, nous le savons, alors, faisons une trève definitive, respectons nous les uns les autres, nous avons assez souffert depuis les années '70, et n'oublions jamais que ce n'est pas la FSSPX qui a "commencé" cette tragedie, ce drame, cette catastrophe. Soyons honnetes et humbles.
Comme l'autre liseur, je vous demande votre benediction pour la Noel.
Je vous souhaite une bonne route, bonne santé, et evidemment, je vous souhaite de retrouver pleinement la messe Tridentine, qui a fait pleuvoir les graces et les benedictions Divines sur notre pauvre Terre pendant des siecles et des siecles. Ad multos annos, reverend Pere.