Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=8968
images/icones/hein.gif  ( 8968 )Pie XII et Newman par Athanase (2010-06-03 20:30:34) 


Les rapports entre Newman et les papes sont peu connus.

Ses rapports avec Pie IX sont plus compliqués. Mais Newman obtint le chapeau de cardinal de son successeur Léon XIII.

Pie XII aurait un jour déclaré à Jean Guitton que Newman serait docteur de l'Eglise. Quels ont l'intérêt des papes comme St Pie X, Benoît XV ou Pie XI avec l'oeuvre de Newman ?
images/icones/neutre.gif  ( 8984 )Newman et les papes par Père Keith Beaumont (2010-06-03 22:00:35) 
[en rponse 8968]

Je ne connais pas, hélas, la pensée de Pie X, de Benoît XV et de Pie XI sur Newman. Mais voici un bref aperçu, extrait de mon livre (à paraître), Le Bienheureux JHN, un théologien et un guide spirituel pour notre temps (Editions du Signe), de la pensée des trois ou quatre derniers papes :

"On a souvent parlé de son influence sur le Concile Vatican II. Le philosophe Jean Guitton l’appelait « le penseur invisible de Vatican II ». Le pape Paul VI a vu en lui un « génial précurseur » du Concile, et déclarait en 1964, en plein cœur du Concile, que « la lucidité de ses intuitions et de ses enseignements […] projette sur l’Église d’aujourd’hui une précieuse lumière » . Jean-Paul II le cite à plusieurs reprises, notamment dans ses encycliques Veritatis Splendor et Fides et ratio : dans cette dernière, il place Newman en tête d’une liste de « penseurs […] récents » en Occident qui ont mené une « recherche courageuse » pour mettre en lumière le « rapport fécond entre la philosophie et la Parole de Dieu » (n° 74). Et le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, a souligné à plusieurs reprises l’influence profonde de Newman sur sa propre pensée et sur celle de toute sa génération. Dans une conférence de 1990 intitulée « Newman appartient aux grands maîtres de l’Eglise », il déclare que les deux enseignements de Newman sur la conscience et sur le développement doctrinal constituent « une contribution décisive au renouveau de la théologie ». Et il termine par ces paroles :

Je crois que le signe caractéristique d’un grand maître dans l’Église est qu’il enseigne non seulement par ses idées et ses paroles, mais aussi par sa vie, car en lui pensée et vie se compénètrent et se déterminent mutuellement. Si cela est vrai, Newman fait partie en vérité des grands maîtres de l’Église car il touche notre cœur et illumine notre intelligence."