Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=8951
images/icones/hein.gif  ( 8951 )Sa vie douloureuse par Glycéra (2010-06-03 17:03:30) 

L'inquiétude qui nait chez ses lecteurs, ou ses collègues, leur fait-elle mélanger la rigueur et la dureté ? Cela a-t-il alimenté des controverses qui ont ralenti la diffusion de son enseignement ?

On lit dans ses notes des phrases qui semblent tellement filles de textes de St Jean de la Croix ou parfois de St François de Sales qu'on souffre pour lui de voir le noir où son cœur devait naviguer... et lui font presque avidement désirer la pétulance d'un St Philippe Néri. Etait-ce son grand chéri ?

Comment ceux qui l'apprécient pour sa droiture n'ont-ils pas vu la nuit où son désir de perfection, de sainteté, le plongeait ?

Peut-être direz-vous que c'est ainsi de tous les saints : car "bienheureux ceux dont on dit du mal à cause de moi" ?





cet article, compte rendu-du livre du père Bouyer
images/icones/neutre.gif  ( 8978 )Vie douloureuse de Newman par Père Keith Beaumont (2010-06-03 21:33:11) 
[en rponse 8951]

Je suis un peu perplexe devant la question. Certes, Newman a beaucoup souffert dans sa vie, comme anglican mais surtout comme catholique - objet d'une mise à l'écart de la société anglaise pendant 20 ans, de beaucoup d'incompréhensions et de méfiances au sein de l'Eglise catholique... Mais il reste un fond - au plus profond de lui-même - de joie. Ce n'est pas pour rien qu'il a choisi comme saint patron Philippe Neri! Certains de ses sermons laissent entrevoir la paix profonde qui l'habitait, fruit d'une expérience profonde de la présence de Dieu en lui. Beaucoup de ses prières et méditations expriment un amour fou de Dieu où perce une joie profonde. Il n'est pas que tristesse!