Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=8641
images/icones/neutre.gif  ( 8641 )La critique sévère d'Yves Chiron par Denis SUREAU (2010-03-14 18:23:47) 

J'allais écrire mon désaccord profond avec Jean-François Chemain lorsque j'ai reçu la critique faite par l'historien Yves Chiron dans sa lettre Aletheia n°152. Je me permets de la citer afin que l'auteur visé puisse y répondre :
"l'ouvrage déçoit. L'auteur multiplie les erreurs factuelles, les jugements infondés, les affirmations contestables. En voulant à tout prix placer la laïcité, les droits de l'homme, la séparation de l'Église et de l'État et la démocratie parmi les éléments qui marquent « la vocation chrétienne de la France », l'auteur en vient à des affirmations stupides: « Louis XVI n'a jamais condamné le contenu politique de la Révolution, il en a même été le partenaire presque docile» (p. 68) ; les Encyclopédistes « s'en sont bien plus pris à la collusion du christianisme et du pouvoir, conséquence lointaine de la déviation "constantinienne", qu'à la religion elle-même», il faut « plutôt insister sur la profonde inspiration chrétienne des acteurs de ce mouvement)" (p. 87) ; le laïcisme d'un Gambetta est «le fruit de la religion chrétienne» et « encore moins une opposition absolue par rapport à elle» (p. 92) ; « la France des Droits de l'Homme est animée du même esprit missionnaire que la France "fille aînée de l'Église" » (p. 98) (...) On arrêtera là l'énumération. Il faudrait des pages pour relever toutes les aberrations et affirmations stupides de l'auteur. Mgr Rey a rédigé la préface de ce livre. S'il a lu attentivement le manuscrit qui lui a été soumis, comment l'évêque de Fréjus-Toulon a-t-il pu laisser passer non seulement tant de scories factuelles mais aussi se satisfaire d'un tel manque de rigueur intellectuelle?"