Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=6791
images/icones/hein.gif  ( 6791 )Comment gérer les amitiés ? par XA (2009-01-04 22:01:05) 

Je me souviens d'avoir lu dans l'Introduction à la vie dévote de St François des propos assez fermes sur les amitiés qui invitaient à se couper des amis qui pouvaient détourner finalement de la vie purement chrétienne, ou pour etre plus précis chrétiennement pure.

Lorsque j'avais 20 ans, je me rappelle que je trouvais cela très dur.

Notre fille ainée est aujourd'hui collégienne dans un collège privé sous contrat mixte où elle cotoye des enfants issus de familles censées etre de milieu plus ou moins protégé, mais qui sont toutes touchées par de nombreuses blessures. Plus d'un enfant sur deux a des parents divorcés par exemple.

Le fait est que notre fille a du mal à trouver sa place et qu'elle est tiraillée entre son milieu familial et ses amies, deux univers où elle évolue finalement sur des voies parallèles voire perpendiculaires.

Pour nous, la situation est difficile. Il est ardu de lui laisser entendre que nous l'aurions jetée dans la fosse aux ours. Mais en meme temps, il nous est rude de tout laisser passer.

Quelle est, selon vous, la façon que nous pourrions avoir d'aborder la question avec elle ? Lui laisser entendre que ses amies ne sont pas "fréquentables" n'est pas simple, tant il est vrai que nous n'avons pas fait vraiment l'expérience de familles mues par un idéal catholique (meme minime).

XA
images/icones/1e.gif  ( 6827 )Comme cela vous avez oublié de m'effacer par JacqHou (2009-01-05 20:09:51) 
[en rponse 6791]

Je ne vous en veux pas...
Voila comme l'on gère son amitié...


Au fait un petit salut à tous et je demande pardon à ceux que j'ai pu offensé.
images/icones/1b.gif  ( 6853 )M'sieur l'abbé, m'sieur l'abbé par XA (2009-01-05 21:39:10) 
[en rponse 6791]

Vous n'oubliez pas ma question, hein ?
images/icones/1a.gif  ( 6859 )[réponse] par Abbé Régis Spinoza (2009-01-05 22:08:44) 
[en rponse 6791]


Cher XA,

pardon...

J'ai consacré tout un chapitre sur l'amitié à l'adolescence pour montrer au jeune combien il était important qu'elle se fonde non pas seulement sur la sensibilité qui ramène tout à soi: aimer l'autre non pour lui-même mais pour soi. L'amitié doit s'appuyer sur notre charité et ne doit pas mettre en péril notre Foi. Le principe est là, la réalité est plus complexe.Qui plus est, l'émergence de l'ego à l'adolescence le fragilise.
Je comprends, en parallèle qu'il est délicat pour les parents, en fonction de l'âge de l'enfant, de s'opposer à un début d'amitié. C'est pour cela que j'ai consacré plusieurs pages à la question du "vrai ami" afin de permettre au jeune de savoir ce qu'est l'amitié d'une part et d'autre part de ne pas oublier qu'il n'y a pas d'un côté la vie familiale chrétienne et de l'autre la vie avec les amis. cela l'oblige donc a effectué un choix et je crois que ce peut être l'occasion d'en parler avec votre adolescente.
De manière pratique, inviter l'amie de votre fille à venir d'abord chez vous. Cela vous permettra de mieux la connaître et surtout d'engager une conversation, s'il y a danger ou s'il y a la nécessité de mettre en garde votre fille contre telle ou telle chose. cette démarche rassurera votre fille qui sera plus ouverte à vous entendre. Il lui sera difficile de vous dire "vous ne la connaissez pas, vous jugez sans savoir..." Bien qu'une rencontre soit insuffisante, il n'en reste pas moins que vous aurez des éléments qui vous permettront de donner des réponses plus objectives.
Enfin, l'idéal reste de favoriser les rencontres dans le cadre scout, par exemple, de filles qui partagent le même idéal. Cela la renforcera dans ses convictions et la rendra plus forte pour affronter le monde.