Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=6116
images/icones/info2.gif  ( 6116 )Lundi 24 novembre, Denis Sureau est l'invité du Forum Catholique, à partir de 18h30 par XA (2008-11-16 14:06:50) 

Denis Sureau publie aux éditions Parole et Silence un essai intitulé Pour une nouvelle théologie politique (174 p., 17 €).

Denis Sureau, 50 ans, marié et père de 4 enfants, est éditeur de presse : outre Chrétiens dans la Cité, il publie le mensuel Transmettre pour l'évangélisation de l'enfance et préside les Editions de L'Homme Nouveau.
Philosophe de formation, il a notamment publié Retour à la politique (DMM, 1995), Petite somme politique, anthologie de textes politiques de saint Thomas d'Aquin (Téqui, 1997) et Prières devant le Saint Sacrement, présentation, traduction et commentaire des prières de saint Thomas d'Aquin (Ed. de L'Emmanuel, 2002).
Ces dernières années, il s'est employé à faire connaître la nouvelle génération de penseurs chrétiens anglo-saxons, qu'il présente dans son nouveau livre Pour une nouvelle théologie politique (Parole et Silence, 2008). Il a assuré la direction éditoriale du livre de William Cavanaugh Etre consommé (Ed. de L'Homme Nouveau, 2007), salué comme un essai important par toute la presse catholique de La Vie à Présent.

Il répondra aux questions des liseurs du Forum Catholique le lundi 24 novembre à partir de 18h30, jusque vers 22h.

Pour la qualité des débats, il est bon que de premières questions soient posées à l'invité pour lui permettre de préparer quelques réponses au préalable. Alors, n'hésitez pas !

XA


images/icones/carnet.gif  ( 6230 )A lire : l'essai « Pour une nouvelle théologie politique », de Denis Sureau par XA (2008-11-24 12:10:11) 
[en rponse 6116]

A lire : l'essai « Pour une nouvelle théologie politique », de Denis Sureau

Par le directeur de L’Homme Nouveau, une réflexion sur notre société autour du mouvement Radical Orthodoxy (la nouvelle génération de théologiens de 30-50 ans qui se lève dans le monde anglo-saxon et qui refuse « la captivité politique de l’Eglise » et la mondialisation libérale) :

"Thomisme subversif, anarchisme eucharistique, aristotélisme révolutionnaire, orthodoxie radicale, augustinisme postmoderne, théologie postlibérale : au-delà du choc des mots, la théologie politique du XXIe siècle est née ", annonce la 4ème de couverture de ce livre de 172 pages, qui vient de paraître chez Parole et Silence. Les lecteurs de ce blog devinent que l’enquête de Denis Sureau recoupe largement nos propres préoccupations. Nous allons en reparler souvent.

Deux extraits de l’introduction :

<< Au terme de l’évolution occidentale, la « religion » n’est plus une forme authentique (sinon éminente) de connaissance du réel, mais seulement le domaine purement privé et subjectif du sentiment et de la préférence personnelle. Et l’Eglise n’est plus perçue comme Corps du Christ, Peuple de Dieu, sacrement de l’unité de l’humanité, mais comme un regroupement – parmi beaucoup d’autres – d’individus partageant certaines croyances (au demeurant de plus en plus floues) et certaines valeurs successivement énoncées sur le mode kantien de l’obligation, puis sur le mode relativiste de l’éthique personnelle. Le sécularisme envahit les pratiques internes de l’Eglise, son gouvernement comme sa liturgie… Les chrétiens perdent le sens de leur appartenance ecclésiale comme appartenance à une communauté riche d’une histoire, d’une tradition et d’une culture. Ils éprouvent plus de difficulté à faire la différence entre la foi et la pensée séculière, comme le souligne assez cruellement David Schindler : « La mort de Dieu est un phénomène qui ne concerne pas seulement les 5% d’Américains qui disent ne pas croire en Dieu, mais également les 95% qui disent croire… »

Les conservateurs et néoconservateurs (notamment américains), tout en combattant des revendications contraires à la vision chrétienne de la vie (avortement, euthanasie, « mariage » homosexuel), défendent simultanément l’autonomie morale de la politique et surtout de l’économie, sans percevoir que les errances sexuelles et « bioéthiques » de nos sociétés ne sont pas sans lien avec les intérêts des grandes firmes (notamment pharmaceutiques) et procèdent de la mentalité individualiste matérialiste qui fonde le capitalisme… >>

Patrice de Plunkett
http://plunkett.hautetfort.com/
images/icones/carnet.gif  ( 6231 )Extraits de l'introduction par XA (2008-11-24 12:12:56) 
[en rponse 6116]

du livre de Denis Sureau : cliquez ici.
images/icones/1a.gif  ( 6236 )Bonsoir à tous par Denis SUREAU (2008-11-24 18:29:11) 
[en rponse 6116]

Je suis sincèrement heureux de me retrouver parmi vous car je suis un liseur quotidien du FC, même si je n'y interviens que rarement, faute de temps ou d'inspiration. Je le fais toujours sans pseudonyme, car je n'ai pas l'habitude d'utiliser un pseudonyme (même si comprends que beaucoup d'entre vous en utilisent un). J'essaie d'écrire ce que je crois vrai. Mes positions peuvent déplaire à certaines personnes, mais selon les thèmes abordés ce ne sont pas toujours les mêmes. Au plan liturgique je crains d'être classé parmi les « durs » (par exemple en refusant l'obligation de la célébration du NOM par des prêtres VOM), mais certains de mes amis prêtres très intransigeants auront du mal à se retrouver dans certaines idées exposées dans mon dernier livre, Pour une nouvelle théologie politique. Philippe Maxence a écrit sur son blog qu'avec ce livre je vais « déranger à droite et à gauche, au centre et sur les côtés ». Il a sans doute raison. Chacun réagit avec son histoire personnelle, ses références (venues de sa famille, ses amis, ses lectures...) et ses aspirations. J'espère simplement que ce soir chacun fera l'effort de chercher à comprendre.
J'ai mis en exergue de mon dernier livre une citation de Nicolas Gomez Davila (penseur colombien pourtant très « réac » à bien des égards) tirée de son livre Les Horreurs de la démocratie, qui exprime très bien mon état d'esprit : « Dans le sein de l'Église actuelle, sont « intégristes » ceux qui n’ont pas compris que le christianisme a besoin d’une nouvelle théologie, et « progressistes » ceux qui n’ont pas compris que la nouvelle théologie doit être chrétienne. »

images/icones/1v.gif  ( 6262 )Vous êtes un liseur quotidien du FC ? par Michel Jacques (2008-11-24 19:28:51) 
[en rponse 6236]

Pour commencer, bonsoir Monsieur et merci de votre intervention.

Puisque vous êtes un liseur quotidien du FC, les simples questions que je me pose sont :
- depuis quand lisez-vous le FC ?
- qu'est-ce qui vous y intéresse au point de le lire quotidiennement ?
- éventuellement, qu'est-ce qui vous y agace ?

In Christo

Michel Jacques
images/icones/neutre.gif  ( 6273 )Liseur quotidien par Denis SUREAU (2008-11-24 19:51:26) 
[en rponse 6262]

Depuis quand je le lis ? Au moins 5 ans puisque XA m'a donné mes codes d'accès en 2003.
Ce qui m'intéresse ? Des infos qu'on trouve difficilement ailleurs. Exemple : la fondation des Bénédictins de l'Immaculée. Les analyses de Luc Perrin.
Ce qui m'agace ? Les fautes d'aurtograf, la violence de certains propos, les pingouins (je n'ai toujours pas compris ce que c'est !), les pseudonymes derrière lesquels doivent se trouver des amis !
images/icones/1d.gif  ( 6277 )Comment ?! par XA (2008-11-24 20:00:17) 
[en rponse 6273]

Vous n'avez toujours pas trouvé le nom de plume de Philippe Maxence ?!
images/icones/fleur.gif  ( 6284 )Cher monsieur par Mortimer (2008-11-24 20:14:55) 
[en rponse 6273]

Les pingouins vous agacent?
Ce ne peut être qu'un manque d' informations...
Demandez donc à monsieur Perrin de vous expliquer.

Bien à vous.

Mortimer
images/icones/neutre.gif  ( 6287 )Cher Mortimer... par Denis SUREAU (2008-11-24 20:20:26) 
[en rponse 6284]

vous que je vois si souvent sur ce forum, ne pourriez-vous me l'expliquer vous -même?
images/icones/1a.gif  ( 6290 )Bien volontiers ! par Mortimer (2008-11-24 20:32:33) 
[en rponse 6287]

Ayez l'obligeance de demander à monsieur le Webmestre mes coordonnées.
Ce n'est pas le moment , ni le lieu de converser sur les bienfaits de la Banquise.

Je vous laisse donc continuer votre si intéressante intervention que je suis avec grand plaisir.

Mortimer
images/icones/linux.gif  ( 6299 )le pingouin par Assum (2008-11-24 21:06:53) 
[en rponse 6287]

représente la moitié angélique du liseur

et le côté démon l'autre moitié...
images/icones/linux.gif  ( 6341 )Derrière les pingouins par Marine (2008-11-24 22:34:03) 
[en rponse 6287]

il y a des coeurs grands comme ça, je peux vous l'assurer pour en avoir eu dans mes fréquentations.
Et un coeur grand comme ça, n'est-ce pas ce Jésus nous a demandé ?
Pour l'avoir ils l'ont !

Je souhaite à tout chrétien d'en avoir de si grands que nos pingouins !