Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=6087
images/icones/vatican.gif  ( 6087 )À propos de Mgr Anatrella... par Eucher (2008-10-30 15:57:37) 

Que pensez-vous de ses contributions sur la névrose homosexuelle ? Ses conclusions informent-elles votre pensée quant au « mariage » chimérique des homosexuels ?

-Eucher (2e essai).
images/icones/neutre.gif  ( 6181 )[réponse] par Pontifex (2008-11-17 22:09:30) 
[en rponse 6087]

Oui, ce serait bien que Madame réponde à cette question, une bonne question. Il y va de la crédibilité de cet "expert" autoproclamé. Personnellement, à part peut-être ma Maîtrise en Théologie et mon expérience de personne homosexuelle assumée sur le tard - non pas "fier d'être homosexuel, seulement heureux de ne pas en avoir honte" - , je n'ai pas la compétence requise pour évaluer ni la pensée ni la pratique du Père Anatrella. Et pourtant, je suis plus que critique (cf. ma réponse à la précédente question : "Quid des mères de vos enfants ?").
Madame, on vous écoute :
images/icones/1a.gif  ( 6193 )Cher Monsieur par Scribe (2008-11-17 22:25:09) 
[en rponse 6181]

je vais à nouveau vous répondre. Je ne sais quel "expert auto-proclamé" peut vous répondre, mais je ne crois pas que votre itinéraire personnel vous autorise à faire état d'une capacité supérieure sur ce sujet.

Je lis à l'instant que vous avez une maîtrise de théologie. Vous me permettrez dès lors de m'étonner de votre incapacité, en tant que catholique, à avoir su répondre à cette tentation.

Ceci n'étant pas le sujet du débat (je vous rappelle qu'il s'agit de l'intéret des enfants éventuellement éduqués par un couple homoparental), je note que vous n'avez jusqu'à présent avancé aucun argument alors que beaucoup sont ici exposés. Peut-être serait-il, dans le cadre du débat, opportun, que vous vous exprimez sur ce sujet, et non sur une autojustification de vos choix personnels de vie ?
images/icones/neutre.gif  ( 6195 )[réponse] par Pontifex (2008-11-17 22:34:13) 
[en rponse 6193]

La seule question - rien à voir avec l'autojustification !!! - est celle-ci : qu'est-ce qui doit l'emporter dans l'accueil, l'amour et l'éducation des enfants ? La contrainte (l'exclusivité) du Biologique pur ou l'intelligence du Coeur jugée parfois "impure" (parce qu'invertie) ? Les deux peuvent cohabiter mais on peut - on doit - aussi pouvoir les dissocier. C'est ce que font les homoparents et ils ne veulent menacer personne ni imposer leur modèle ni provoquer gratuitement ni détruire la société ni paganiser la civilisation chrétienne ni... ni... et surtout pas sacrifier leur progéniture à leur fantasmes "contre nature" !
images/icones/1a.gif  ( 6199 )et la réponse est par Scribe (2008-11-17 22:39:29) 
[en rponse 6195]

malgré tout l'amour dont ils se sentent capables, ont-ils la possibilité d'aider un enfant à grandir et s'épanouir alors même qu'ils ne lui apportent pas la diversité nécessaire à son épanouissement (quelques soient les pratiques de ses "parents") ?
images/icones/neutre.gif  ( 6206 )[réponse] par Pontifex (2008-11-17 22:57:41) 
[en rponse 6199]

Si le couple homoparental est fermé sur lui-même, comme pour tout autre couple, c'est la mort à plus ou moins court terme. Idem pour le ou les enfants présents dans la cellule familiale. Ce qui "sauve" (?) un couple homoparental, c'est son ouverture à l'autre, aux autres, aux hétéros, à la féminité et à la masculinité. Un gosse élevé par deux mamans - ou deux papas - ou les 4 (s'il s'agit de coparentalité), il a des ami(e)s, des camarades et tout un échantillonnage d'adultes autour de lui.Pourquoi imaginer qu'il va se développer et grandir en vase clos ?!!! Il dira par exemple : "Ok, "maman" et "marraine" sont lesbiennes mais elles m'aiment et m'élèvent bien. Elles sont comme ça, elles n'y peuvent rien, moi non plus, ça ne me gêne pas en fait. Elles s'occupent de moi depuis 12 ans. Ce sont de bons parents pour moi. Et il y a aussi Guy, mon parrain, la tante de marraine qui vit au Sénégal, papy et mamy qui ont eu quatre enfants et qui m'adorent, mon neveu qui vient de Thaïlande et qui a été adopté, ma cousine Rachel qui est la plus sympa et dont je suis un peu amoureux... un peu, disons beaucoup, c'est la vie quoi ! Et on peut pas être tous pareils ! Et on va tous se rencontrer chez papy et mamy pour fêter Noël ! C'est formidable, non ?"

Oui, c'est formidable.
images/icones/1a.gif  ( 6209 )Merci les clichés ! par Scribe (2008-11-17 23:10:57) 
[en rponse 6206]

Qui a dit qu'un couple homoparental était censé être fermé sur lui-même ? vous !

J'ai dit qu'un couple de parent, c'était un homme et une femme. Pourquoi ? parce que ce c'est l'opposition entre la virilité d'un homme ,(courage, force, mais aussi incapacité à appuyer sur le bouton du lave-vaiselle) et la sensibilité courageuse d'une femme (affection, assiduité mais aussi souvent incapacité à certains problèmes techniques) qui font l'homogénéité d'un couple depuis 2.000 ans.

Les couples homosexuels ont certes des qualités, mais ils ne seront jamais semblables et n'aideront jamais un (ou une jeune) adolescent(e) à trouver un chemin conforme à la loi naturelle. Désolé, mais on en vient là alors que ce n'est pas le sujet du débat.

Si vous voulez poursuivre, mon mail est Scribe@leforumcatholique.org.
images/icones/neutre.gif  ( 6216 )[réponse] par Pontifex (2008-11-17 23:28:24) 
[en rponse 6209]

Ouh la la ! Je tremble devant ces clichés sexistes : l'homme fort, technophile, macho... et la pauvre femme fluette dans son ombre ! Eh bien non ! non ! moi, j'aime la tendresse et la vulnérabilité chez les "mecs", et la vaillance et l'énergie chez les dames. Quant à l'homogénéité, Dieu nous en préserve. Même dans un couple homo - à part l'anatomie, et encore - tout est dissemblance, étrangeté, complémentarité (je parle de mon expérience). De même, pas un enfant qui ressemble à un autre, c'est pourquoi on les aime ni plus ni moins, mais pas de la même façon. Car ce qui fonde l'harmonie d'un couple, d'une famille, d'une Eglise (!) c'est la différence assumée et sublimée... de même que la foi n'est pas autre chose qu'un doute surmonté.
Sur ce, épuisé mais ravi de ce dialogue (parfois de sourds), je vais me coucher. Merci de votre invitation à poursuivre sur votre blog. Je vous recommande - ou plutôt je vous déconseille vivement mon site : vous seriez légitimement horrifié !http://www.michel-bellin.fr/
... mais il y a beaucoup de demeures dans la maison du Père, n'est-ce pas ?

Merci à chacune et à chacun, à celle qui a animé le débat, aux patients et curieux internautes et sans rancune pour mes emportements qui relevaient moins de la hargne que de la passion !
images/icones/neutre.gif  ( 6221 )Clichés ? par cromorne (2008-11-18 18:14:34) 
[en rponse 6209]


l'opposition entre la virilité d'un homme ,(courage, force, mais aussi incapacité à appuyer sur le bouton du lave-vaiselle) et la sensibilité courageuse d'une femme (affection, assiduité mais aussi souvent incapacité à certains problèmes techniques)


J'approuve globalement votre raisonnement, mais il me semble qu'en terme de clichés, vous venez de donner un morceau d'anthologie !
images/icones/4a.gif  ( 6213 )Hmmm... par Rémi (2008-11-17 23:17:24) 
[en rponse 6206]

Et papa? Où qu'il est papa? Pourquoi j'ai pas un papa dans la formidable liste?
images/icones/attention.gif  ( 6218 )Dommage qu'elles soient lesbiennes par JacqHou (2008-11-18 09:30:22) 
[en rponse 6206]

Car si elles ne l'avaient pas été, j'aurais été élevé par un papa et une maman comme tout le monde, et pour que cela n'arrive pas aux autres enfants quand je serais grand je me ferai élire député et au lieu de me servir comme c'est la mode actuellement, je servirai, je ferai interdire le divorce et l'avortement qui détruisent la famille, et permette dans des situations de détresse de plus en plus nombreuses de se laisser aller.