Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=2436
images/icones/hein.gif  ( 2436 )ignorance par paradisi gloria (2007-03-26 19:01:54) 

Bonjour,

Yves Chiron dans sa lettre d'informations religieuses Aletheia n°106 vous cite :


En parallèle à cette édition romaine de l’Institutio generalis, on renverra, pour finir, aux justes remarques, plus
générales, de Guillaume Tabard dans un intéressant livre sur la messe qui vient de paraître :
« La vérité est qu’aujourd’hui bien peu de catholiques connaissent le sens de la liturgie, la signification des
rites qu’ils pratiquent ou suivent. Qui a lu les textes des conciles ? Qui, « tradi » ou « conciliaire », a regardé de
près les « rubriques » d’un missel ? Quelle « équipe liturgique » prépare une messe en s’appuyant sur les
prescriptions de la Présentation générale du missel romain plutôt que sur ses seules intuitions ? Depuis quelques
années, la formation est devenue la priorité des institutions ecclésiales (diocèses, mouvements, communautés,
catéchèse…) tant les catholiques ignorent le contenu même de leur foi. En matière liturgique, l’ignorance est
abyssale et cela est vrai quelle que soit la sensibilité, quel que soit le rite suivi.
Une formation à la messe s’impose donc. Et cette formation permettrait de dépasser les idées fausses, voire
les contresens, sur le rite suivi, mais aussi sur le rite suivi par les autres.
Si la messe de Paul VI était davantage expliquée, elle serait vécue avec plus de ferveur par ceux qui y
participent et regardée différemment par ceux qui la critiquent. Si toutes ces splendeurs étaient expliquées,
reconnues, et mieux appliquées, on prend le pari que nombre des fidèles de la messe de Pie V s’y
retrouveraient. »



Aletheia

Qui est responsable d'une telle ignorance (une partie de l'épiscopat francais ? le concile Vatican II ? l'évolution de la société déchristianisée ?...) ? Depuis quand date t'elle ? Croyez-vous vraiment qu'il suffit d'expliquer aux tradis les "splendeurs" de la messe Paul VI pour que les FSSPX, FSSP et autres y adhèrent ? A quel point selon vous la messe Paul VI a t'elle été déformée (si tel est le cas) par rapport à la pensée originelle ? D'ailleurs ni a t'il pas un mais des rites Paul VI selon le prêtre qui officie (plus ou moins progressiste...) ? Pensez-vous qu'un nouveau rite est envisageable ?

Merci

Paradisi Gloria
images/icones/neutre.gif  ( 2442 )[réponse] par Guillaume Tabard (2007-03-26 19:29:04) 
[en rponse 2436]

Oui,je pense que l'ignorance plus que la malveillance est responsable de bien des dérives.
Peut-être un jour faudra-t-il faire le procès de tous les organismes liturgiques ayant cherché à faire passer leurs propres idées plutôt que d'expliquer ce qu'a voulu l'Eglise.

Il est vrai aussi que l'une des ambiguités vient des libertés accordées par Rome aux conférences épiscopales nationales. De libertés concédées et encadrées aux libertés prises, il y a eu effectivement une évolution vers un pluralisme excessif des célébrations.

Un grand pas en avant serait fait si partout on prenait le temps de lire, d'expliquer le missel lui-même et la présentation générale du missel romain.
Je ne prétends pas que tous ceux qui restent attacher au missel de Pie V seraient "convertis" à celui de Paul Vi, mais je pense que bien des motifs d'exaspération auraient été évités.
images/icones/bravo.gif  ( 2452 )"l'obéissance de la foi" par paradisi gloria (2007-03-26 20:33:50) 
[en rponse 2442]

Merci pour votre réponse.


Peut-être un jour faudra-t-il faire le procès de tous les organismes liturgiques ayant cherché à faire passer leurs propres idées plutôt que d'expliquer ce qu'a voulu l'Eglise.



Je pense comme d'autres, que la "crise" est en effet d'abord un défaut d'obéissance au Magistère Romain (de la part de certains épiscopats, d'équipes paroissiales, de prêtres, de fidèles etc.) et que le rite Paul VI a été et est encore largement interprété à toutes les sauces...

D'un autre côté si personne n'avait "désobéit" après le concile Vatican II un immence pan de de liturgie Catholique aurait sombré dans l'oublie...