Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=1912
images/icones/hein.gif  ( 1912 )Rome et la FSSP X par Enzo (2007-02-02 00:01:14) 

Monsieur,

Navré de ce que vous m'avez appris dans un récent numéro d'Aletheia sur l'intransigeance de certains clercs de la FSSP X quant aux conditions d'un éventuel accord avec Rome, j'aimerais avoir votre opinion sur les chances réelles que celui-ci se fasse malgré tout, svp.

Plus généralement, votre avis sur l'avenir de la Tradition (Ecclesia Dei, Bon Pasteur, Motu Proprio et tutti quantti) au sein de l'Eglise m'intéresserait beaucoup... Vaste programme, n'est-ce pas ?

Merci.
images/icones/neutre.gif  ( 1918 )Un accord est il possible ? par Dodom (2007-02-05 17:05:42) 
[en rponse 1912]

Un accord est il seulement possible ? Qui bloque ? Rome ou la FSSPX ?
images/icones/neutre.gif  ( 1948 )l'avenir par Yves Chiron (2007-02-05 19:54:39) 
[en rponse 1912]

Je ne vais pas jouer au devin.
Il me semble que la FSSPX ne veut pas d'un accord immédiat, même une fois que le motu proprio aura été publié et que les excommunications auront été levées officiellement.
Il y a une suite de déclarations pessimistes ou très dures en janvier. La FSSPX entend poser le problème doctrinal.

L'avenir de la Tradition ? Comme le dit Madiran : "La FSSPX est sociologiquement (en France) la force la plus nombreuse". Mais comme le dit aussi le titre du livre qu'il a publié en 1990 : QUAND IL Y A UNE ECLIPSE, TOUT LE MONDE EST A L'OMBRE.
images/icones/hein.gif  ( 1962 )Pardon, mais par Enzo (2007-02-05 21:02:48) 
[en rponse 1948]

...je ne saisi pas vraiment le sens de votre réponse.

Voulez-vous dire que la FSSP X étant la branche traditionnelle la plus forte en France, cela implique, eu égard à la non-volonté de ses chefs de voir aboutir un accord prochainement, que nous nous trouvons dans une impasse ?

Enzo (alias Jérôme DELENDA pour vous mettre à l'aise sur les pseudos...)
images/icones/neutre.gif  ( 1966 )"volonté" ? par Yves Chiron (2007-02-05 21:19:57) 
[en rponse 1962]

Non. Je voulais dire que la FSSPX ce n'est pas rien. On (le Pape, les évêques de France, les fidèles) ne peut la repousser dans les marges en se disant : "il n'y a rien à faire avec eux".
La FSSPX sait le poids numérique qu'elle représente et elle n'est pas prête à sacrifier sa position de 1ère ligne de la résistance pour un "plat de lentilles" (un statut reconnu par le Saint-Siège et les évêques).

Mais je pense aussi que l'axiome "Hors de la FSSPX, pas de salut" est une prétention inacceptable.
images/icones/1h.gif  ( 1971 )Certes, par Enzo (2007-02-05 21:35:57) 
[en rponse 1966]

Je partage votre analyse, mais quelle pourrait-être la voie entre le "plat de lentilles" (un statut c'est pas rien) et l'exigence inacceptable, à savoir l'abandon des textes de Vatican II et une "conversion" de l'Eglise ?