Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=1873
images/icones/sacrecoeur.gif  ( 1873 )Deux questions franches par Le souricier (2007-01-29 19:01:19) 

Mon père,

Tout d'abord merci de venir sur le forum pour répondre à nos questions.

J'en aurai deux, dont vous me pardonnerez, j'espère, la franchise :

1. Je voudrais tout d'abord vous interpeller sur le "dialogue interreligieux", abusivement appelé "oecuménisme" par les conciliaires, et qui porte une lourde responsabilité - encore aujourd'hui - dans la montée de l'islamisme, et notamment par l'atroce silence et pusillanimité catholiques face aux musulmans et à leurs exactions.

Vous avez longtemps été un acteur important de cette politique que j'estime désastreuse et "munichoise". Avez-vous aujourd'hui un regard critique sur celle-ci et sur votre action ? Regrettez-vous les excès de complaisance dont a fait - et fait encore - preuve le Vatican envers cette religion de haine ?

2. Les évêques français, vous le savez, sont quasi nommés par le ministère de l'intérieur, verrouillé par la maçonnerie la plus anti-catholique qui soit (Il ne faut donc pas s'étonner de certaines attitudes insupportables à maints égards). Comment, dans ces conditions, espérer un vrai dialogue catholique avec ces gens-là ?

Bien resspectueusement,

Le Souricier
images/icones/neutre.gif  ( 1895 )en réponse à vos questions par Père Michel Lelong (2007-01-29 22:05:08) 
[en rponse 1873]

Vous avez raison de faire observer qu'il ne faut pas confondre oecuménisme et dialogue interreligieux. Au sujet de ce dialogue, tel que le conçoit l'Eglise, je crois avoir répondu à sa véritable signification au début de cette rencontre forumesque. Il est vrai que certains groupes musulmans extrémistes se réfèrent abusivement à leur religion pour tenter de justifier l'injustifiable.
Mais comme vous le savez, les victimes de ces violences sont plus encore des musulmans que des chrétiens dans certaines régions.

Vous semblez ignorer aussi, me semble-t-il, que l'immense majorité des musulmans et leurs porte-paroles les plus représentatifs dans toutes les régions du monde, en particulier au sein de l'OCI (Organisation de la Conférence Islamique) n'ont cessé de condamner cette utilisation du nom de Dieu pour justifier le terrorisme.

Ai-je besoin d'ajouter que la politique menée actuellement par Monsieur Bush, soutenue par certaines organisations juives et hélas aussi par des sectes qui se disent chrétiennes, donnent de "l'occident chrétien" une image désastreuse et fait des victimes innocentes plus nombreuses encore hélas que celles du terrorisme.
Ne devons-nous pas, nous catholiques, dénoncer cette utilisation du christianisme ?
Comme vous le savez, l'agression israélienne contre le Liban en juillet dernier, soutenue par les USA, a fait des milliers de victimes innocentes, sans parler de l'Irak et des territoires palestiniens ?

En ce qui concerne le choix des évêques français, je crois que la meilleure mise au point a été faite par mon ami, Monsieur l'abbé Claude Barthe, dans l'Homme Nouveau, l'automne dernier...Vous trouverez à votre question la meilleure des réponses.




images/icones/hum2.gif  ( 1902 )Pas de réponse te pas d'accord ! par Le souricier (2007-01-29 22:48:30) 
[en rponse 1873]

Mais, en fait, mon père, vous ne répondez à aucune de mes questions !

Vous attaquez Israël et les USA, en bloc, mais votre longanimité semble en revanche infinie concernant les musulmans.

Vous avez à plusieurs reprises excipé d'une "majorité de musulmans" contre l'islamisme, et des personnalités plus "représentatives", à vos yeux que d'éventuels "extrémistes" mais qui sont-ils ?

En quoi sont-ils plus "représentatifs" ?

Où est cette "majorité" dont vous parlez alors même que partout où l'on permet aux Musulmans de voter librement ("Palestine" aujourd'hui, Algérie naguère, Egypte il y a peu dans certaines circonscriptions,...) les majorités - réelles celles-ci et non point nées d'imagination iréniste - sont TOUTE extrémistes ! FIS, Hamas, Frères Musulmans...

Quand bien même leurs "premières victimes", de ces fous d'Allah, seraient des Musulmans - qui décidément monopolisent toute votre charité ! - en quoi cela ne doit-il pas nous heurter profondément !?

Et cette affirmation, bien péremptoire me semble, excusez-moi, bien contestable quand on voit les victimes par millions au Soudan - Chrétiens et animistes - les persécutions, très souvent mortelles, de Chrétiens en Algérie, en Egypte, au Pakistan (pays censéments laïcs)ou dans toutes les zones irrédentistes de l'Islam.

Et cela n'a rien d'étonnant quand on lit le Coran ! Qui comporte des dizaines d'appels CLAIRS au meurtre des Chrétiens (appelés Idolâtres ou polythéistes dans des traductions mauvaises) ou à leur asservissement.

Versets que vous devez connaître bien mieux que moi du reste !

Et les appels actuels au Djihad "contre les Croisés et les Juifs" ? Les ai-je rêvés ?

Et qui condamne tout cela ?

Qui condamne les fous d'Allah dans le monde musulman à part deux ou trois intellos occidentalisés parfaitement NON-REPRESENTATIFS !?

Tout cela et bien d'autres choses encore...

Je veux bien croire que votre longue fréquentation de nombreux musulmans "modérés" ou particulièrement dissimulateurs (comme il est prescrit dans le Coran) vous incline à une certaine partialité, mais la REALITE est totalement en contradiction avec les propos que vous tenez ce soir.

Il est criminel, à mon sens, qu'au nom du Christ, et pour la défense de nos frères massacrés, égorgés, mutilés, persécutés, dhimmisés jusque sur notre sol, l'Eglise ne se lève pas pour fulminer et combattre le mal.

Cet irénisme fuligineux n'est pas acceptable. Au nom des victimes passées, présentes et, hélas, futures.

In Xto,

LS