Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=10895
images/icones/croix_byzantine.png  ( 10895 )A quels facteurs... par von Loustique (2018-10-15 15:08:44) 

... attribuez vous l'évolution de la pensée de Jean Madiran à propos des sacres de 1988?

Quels sont les étapes de cette évolution?

Avec mes remerciements.
images/icones/neutre.gif  ( 10905 )Sacres par Rémi Fontaine (2018-10-15 18:58:59) 
[en rponse 10895]

Je ne suis pas sûr que Jean Madiran ait vraiment évolué à propos des sacres de 1988 en dépit de l’interprétation qui a été fait de son commentaire à ce sujet à l’occasion de son témoignage enregistré sur Mgr Lefebvre peu de temps avant sa mort. Je le cite d’après J.-R. du Cray : « Si la Fraternité Saint-Pie X existe encore aujourd’hui, c’est parce que Mgr Lefebvre lui a donné quatre évêques. Ce qui fait qu’elle a le poids qu’elle a, qu’elle est prise par le pape comme un interlocuteur ». Et il poursuivait : « Dans l’Eglise, être des évêques, ça compte. Et donc, là, le fondateur avait bien fait, en tout cas, il avait fait une fondation durable et assuré les conditions pour que son œuvre dure. » C’est un jugement temporel, prudentiel (a posteriori), qui se prononce sur son efficacité en termes de pesanteur et de rapport de force, mais pas sur le fond surnaturel et doctrinal. Fond sur lequel il se déclarait incompétent pour répondre en tant que laïc du rang, non sans quelques « dubia » (cf. « Quand il y a une éclipse », 1990), refusant donc pour sa part d’approuver les sacres mais estimant « notre combat reste le même, plus que jamais pour l’Ecriture, le catéchisme et la messe ».
Quoiqu’en sens inverse, Jean-Marie Paupert m’avait fait a priori une réponse du même ordre lorsque je l’interrogeais sur les sacres. Je le cite de mémoire : « Si j’avais à conseiller Mgr Lefebvre je lui dirais, comme Machiavel, d’écouter ses ennemis qui ne rêvent que de ces sacres pour mieux diviser et affaiblir l’Eglise. » C’est un conseil prudentiel et non pas une (dés)approbation doctrinale.