Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=988
images/icones/carnet.gif  ( 988 )Pourquoi ce média ? par XA (2006-12-18 11:38:56) 

Notamment pour ceux qui n'ont pas créé leur propre titre :
Qu'est-ce qui vous a conduit à rejoindre ce média en particulier ?
images/icones/1a.gif  ( 1021 )"Présent" par Olivier Figueras (2006-12-18 18:33:40) 
[en rponse 988]

Pourquoi "Présent" ? La réponse, dans mon cas, est très simple. L’hérédité étant une lourde chose (mais je ne l’ai jamais regrettée), le choix d’un organe de presse, aux débuts des années 90, était limité. "Présent", à l’époque, cherchait des plumes…
images/icones/fleche2.gif  ( 1138 )Alors, par Galadriel (2006-12-18 19:37:05) 
[en rponse 1021]

pourquoi présent?

Quelle spécificité revendique votre quotidien? qu'est-ce qui fait son originalité?
images/icones/neutre.gif  ( 1271 )Pourquoi ? par Olivier Figueras (2006-12-18 21:00:24) 
[en rponse 1138]

Désolé ! je ne trouve votre question qu'à l'instant...

Je répondais à la question de savoir pourquoi j'étais à "Présent".

Quant à savoir pourquoi "Présent" existe, c'est pour répondre pleinement, et au quotidien, à la devise : Dieu, Famille, Patrie.

C'est aussi pour cette raison que j'y suis bien... même s'il y a toujours à s'améliorer.
images/icones/neutre.gif  ( 1025 )Monde & Vie par Olivier Pichon (Monde & Vie) (2006-12-18 18:38:13) 
[en rponse 988]

Pourquoi reprendre un titre de journal à 55 ans et quitter l’Alma mater Education nationale ?
J’ai toujours aimé relever des défis, n’était-il pas téméraire d’être à la fois un élu du mouvement national et au cœur de la forteresse éducative ? Je dois dire que j’ai été un professeur heureux comblé par des élèves et étudiants passionnants et si j’ai quitté le métier ce n’est certes pas à cause de la jeunesse, qui me rendait très largement l’estime et le respect dans lesquels j’ai toujours tenu mon métier et ceux à qui je m’adressais. En revanche la hiérarchie du mammouth se f... absolument de savoir si vous avez du charisme et des connaissances, l’important c’est que vous restiez pédagogiquement correct… et qu’il ne pleuve pas dans les salles de cours !
J’ai donc aimé relever le défi de redresser un journal en difficulté pour en faire un magazine plus large en volume comme en idées, mais demeurant centré sur le débat des idées politiques et sociales tout en conservant l’essentiel de son projet culturel et religieux qui le situait dans une mouvance attachée à la tradition dans l’Eglise catholique.
images/icones/neutre.gif  ( 1028 )[réponse] par Philippe Maxence (Homme Nouveau) (2006-12-18 18:39:19) 
[en rponse 988]

Ma venue à l’Homme Nouveau répondait pour moi à la possibilité de répondre à un défi professionnel : relancer un titre vieillissant qui sortait d’une période chaotique après le départ de Marcel Clément. Il y avait aussi – il y a toujours – la volonté de travailler aussi à l’union des forces vives catholiques pour répondre aux défis de la modernité, de la sécularisation, du relativisme. D’analyser le monde à l’aune de la théologie.
images/icones/1w.gif  ( 1031 )The First one par Sophie de Ravinel (Le Figaro) (2006-12-18 18:40:36) 
[en rponse 988]

Le Figaro est un titre qui me correspond assez bien et dans lequel je me sens très à l’aise pour travailler en toute indépendance.
images/icones/neutre.gif  ( 1032 )Pourquoi ce titre? par Guillaume Riffaud (2006-12-18 18:40:58) 
[en rponse 988]

J'éprouve énormément de plaisir à aider mes lecteurs à decrypter l'actualité religieuse dans des magazines non confessionnelles. Je ne cracherais pas bien sûr sur une proposition de CDI dans un journal religieux, mais j'aime particulièrement travailler dans un monde différent du mien.
images/icones/neutre.gif  ( 1033 )mais aussi... par Guillaume Riffaud (2006-12-18 18:43:08) 
[en rponse 1032]

En lisant la réponse de Sophie, je souhaite dire aussi combine il est agréable de travailler dans une rédaction où l'on est libre de penser ce qu'on veut et où seul prime la qualité réelle du travail.
images/icones/1a.gif  ( 1046 )La Croix par Nicolas Senèze (La Croix) (2006-12-18 18:49:49) 
[en rponse 988]

Formé spirituellement à l'école des assomptionnistes (fondateurs et propriétaires du titre), j’ai très tôt eu envie de travailler pour « La Croix », dont je partage fortement les valeurs et la ligne éditoriale. J’ai très heureusement eu la chance de débuter dans ce journal et j’en suis plus qu’heureux !
images/icones/neutre.gif  ( 1059 )Quels médias ? par Gérard Leclerc (France Catholique) (2006-12-18 18:57:25) 
[en rponse 988]

Je travaille sur tous les types possibles de médias, d'abord la presse écrite (quotidiens, hebdomadaires, périodiques), ensuite les stations de radio (Radio Notre Dame, RCF, Radio Espérance...), les télévisions (KTO, LCI parfois et d'autres), internet (sur lequel j'ai un site). Tous les moyens sont bons pour communiquer. Si je ne suis pas conduit par une stratégie bien construite, je réponds ainsi aux diverses demandes, ce qui ne m'empêche pas de poursuivre une recherche cohérente sur mes sujets de prédilection.
images/icones/vatican.gif  ( 1095 )L'Agence de presse... par Antoine-Marie Izoard (i.media) (2006-12-18 19:15:53) 
[en rponse 988]

L’Agence de presse est un média bien particulier, qui est bien souvent à la source des informations reprises par les confrères de la presse écrite, de la radio ou de la télévision. C’est la règle du jeu, et notre visibilité n’est pas le premier de nos objectifs (quelle déception pour nous autres, journalistes, dont l’ego est souvent démesuré !).

Notre métier exige une très grande rigueur, une immense précision et une fidélité sans faille aux sujets de prédilections de l’agence… le Saint-Siège en ce qui concerne I.MEDIA. L’agence de presse est, à mes yeux, une très bonne école de journalisme ! HEUREUX !