le risque de l'affadissement

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Cyril Brun -  2008-01-02 20:18:10

le risque de l'affadissement

Vous touchez très justement le fond du problème.
Le moindre mal ne peut être de façon durable la meilleur solution et je lui préfère le mieux possible. Le moindre mal vise à limiter la casse, tandis que le mieux possible cherche à tirer vers le haut. Mais il est évident que le mieux possible ne peut devenir la norme de conduite et concerne des situations qui exigent une réponse entre deux maux. Mais il ne faudrait pas se réfugier derrière le moindre mal ou le mieux possible pour prétexter de ne rien faire ou faire moins. il y des choses qui ne peuvent moralement se justifier. Le moindre mal n'est acceptable que face à une alternative où je suis obliger de poser un acte et de choisir entre deux maux. Nous avons aussi le devoir de vérité et de dire au monde cette vérité. En revanche, il peut y avoir une progressivité dans l'affirmation de la vérité, parce que le moment n'est pas venu, par exemple. Mais cela suppose d'avoir comme finalité la réalisation de la vérité. Il ne peut s'agir d'être complice, même passif. cela suppose une préaparation aux martyre. car pour annoncer la Vérité dans le monde d'aujourd'hui, il faut être prêt aux vexations, aux contradictions.
C'est pourquoi, il faut que les chrétiens se soutiennent et se sentent soutenus et s'enracinent dans l'amour de Dieu afin de ne pas reculer face au devoir de vérité. Attendre le meilleur moment n'est pas la même chose que se cacher frileusement.
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=4656