[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Démission des adultes, la fontaine confiée aux enfants par Josaphat (2006-12-09 18:39:44) Imprimer

Que le Christ et sa sainte Mère vous accompagnent dans vos témoignages car le temps est court et vous avez saisi la grâce de l'utiliser à merveille avant de paraître devant Lui.


Ma grande question est de savoir comment évangéliser les âmes aujourd'hui.

Vous avez écrit un livret sur les grandes intuitions de Vatican II, et, en acceptant d'intervenir sur le Forum Catholique, vous montrez que vos intentions sont universelles pour le bien.

J'ai 34 ans et j'ai reçu un catéchisme vide jusqu'à l'âge de 12 ans avec des prêtres qui, voulant être cool, ne m'ont pas demandé d'aller à la messe le dimanche, ne m'ont pas parlé de confession, de prière du matin, du soir.
Le résultat fut que j'ai eu une foi simple : Dieu, Jésus, Marie, une prière personnelle mais pas de principes, pas de morale précise, pas de vie sacramentelle : la foi du charbonnier. Heureusement mes parents non pratiquants m'ont donné une éducation de politesse chrétienneµ.

Mais, après un tel dévoiement du Concile Vatican II qui n'avait jamais demandé cette perte du sacré, que reste-t-il pour les jeunes générations ?

Pour sauver le Concile Vatican II, il me semble qu'on pourrait dire qu'il a eu l'intuition d'une proposition de la foi moins distante et moins datée du temps de la grandeur de l'Eglise alors que le confort des progrès médicaux et matériels allaient tenter les générations.

Il a insisté sur la foi consciente et libre en anticipant sur la fin de la pression sociale pour aller à la Messe.

De fait, ceux qui ont la foi de nos jours sont des convaincus et il n'y a plus guère de pratiquants "parce qu'il le faut".

Mais en perdant en hypocrisie sociale, on a perdu en éducation chrétienne du peuple car, comme pour des enfants, il y a bien des actes qu'il faut apprendre et pour lesquels on a besoin de guide et d'obligation. La liberté humaine et sa conscience sont bien dignes mais elles peuvent être dans l'erreur et les ténèbres.

Vous allez me dire que cela ne concerne que les vieux catho pratiquant et que l'urgence est ailleurs.
Oui, mais d'une certaine manière, quand les prêtres ont commencé à se mettre en civil, à faire de la messe un repas sympa, à faire comme les parents soixante-hiutard qui ne disent jamais non aux enfants et aux adolescents, les "progressistes" ont contribué à ce sentiment vague des âmes de 2006 : blasés, ayant tout essayés, capricieux, égoïtes ...

Alors maintenant, comment parler aux jeunes
- comment leur dire que tout ne se vaut pas, que Dieu est un Père qui nous demande des actes concrets de charité, de vertu, de sacrifice, d'amour vrai et exigeant
- que ce Père unique a envoyé son Fils bien aimé, Jésus né de la Vierge Marie, pour nous racheter par sa mort sur la Croix de nos petites et grandes morts : péchés, haines, maladies, mort physique ...
- qu'au nom de Jésus, tout homme est appelé à faire des efforts et à le suivre sur le chemin de la Croix, du mérite, de la vertu, du don
- que la démission des adultes, prêtres compris, a été la grande trahison "éducative"
- que les jeunes doivent réagir et se relever ... mais comment ?

Comment leur dire, et veuillez me dire ce que vous pensez de la pertinance de mes paroles ?

En union de prières

Ce message a été lisu 1238 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/sacrecoeur.gif Démission des adultes, la fontaine confiée aux enfants par Josaphat (2006-12-09 18:39:44)
     images/icones/neutre.gif Erreur de personne par Dominique Morin (2006-12-11 18:38:57)



4 liseurs actuellement sur le forum