[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Cécile Edel (2011-01-10 18:57:32) Imprimer

A quoi ça rime ? Bonne question.. j’ai envie de citer cette phrase qui me vient à l’esprit au moment où je lis votre question : « Si un jour on ne comprend plus pourquoi des gens peuvent se battre pour une cause qui les dépasse alors il en est fini de la société tout entière »..Je trouve cette citation particulièrement juste.
Le constat même qu’un enfant sur 5 soit éliminé en France par avortement, justifie à lui seul notre mobilisation. Dans notre pays, il me semble que certains manifestent pour moins que cela ! Lorsque l’on porte en soi, la cause du Respect de la Vie, on ne peut tolérer que soit ainsi éliminés chaque année en toute impunité autant d’enfants et notre devoir est de ne pas nous taire. Si nous nous taisons, nous devenons en quelque sorte complices par notre silence. 1 enfant sur cinq…comment ne pas être révolté ? Doit on vraiment nous justifier de vouloir proclamer notre révolte ?
- Marcher pour la Vie, cela signifie que nous ne nous satisfaisons pas de l’état d’injustice actuel dans lequel notre pays se trouve et plus encore nous nous y opposons. La marche ne constitue pas un objectif en soi mais un moyen pour parvenir à un réveil des consciences, pour réussir à lever le tabou que constitue la question de l’avortement. Non, avorter n’est pas banal et a des conséquences dramatiques que nous entendons dénoncer.
- Marcher pour la Vie c’est proclamer que jamais l’avortement n’a été une solution, c’est promouvoir l’accueil de la Vie et croire que chaque être humain est unique et digne de respect. C’est aussi proclamer et témoigner que si on choisit le parti de la Vie on n’est jamais déçu.

Depuis 2005, nous avons forcément des exemples encourageants sinon nous n’aurions jamais continué à nous mobiliser. Même si comme je le disais précédemment nous ne récoltons pas toujours directement les fruits de notre investissement, de notre mobilisation parce qu’ils nous dépassent et c’est tant mieux. Cela nous apprend la patience et l’humilité. Mais nous pouvons remarquer que cette marche a un effet boule de neige… Nous connaissons des personnes qui ne savaient pas comment s’investir, quoi faire pour œuvrer pour la cause et puis, en allant à la marche, ces personnes en ont rencontré d’autres et ensemble, elles ont crée un projet d’écoute et d’accueil des femmes enceintes en difficultés, une association…Depuis 2005, vous constaterez également que les évêques se mobilisent davantage sur ces questions là…Je ne dis pas que c’est forcément grâce à la Marche mais cette dernière a contribué à une levée du tabou..elle a en quelque sorte décomplexé !


Ce message a été lisu 822 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/1n.gif Concrètement... par Sigismond Bourdon (2011-01-09 21:03:07)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Cécile Edel (2011-01-10 18:57:32)



3 liseurs actuellement sur le forum