[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Et si ces temps n'étaient pas abrégés... par Abbé Claude Barthe (2010-11-30 19:27:34) Imprimer

Le plus grand malheur de notre temps, parce qu'il empêche les décisives remontées de type contre-réforme, est dans l’extrême anémie du corps ecclésial. Des Bonanventure et des Thomas : certes. Des saints dites-vous : également. La contre-réforme qui a précédé, accompagné et suivi Trente comportait ces deux éléments. Est-ce dire que tout est perdu ? Non, non, non.
Ce message a été lisu 579 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif La fin de la crise par Marco Antonio (2010-11-29 14:08:16)
     images/icones/neutre.gif Et si ces temps n'étaient pas abrégés... par Abbé Claude Barthe (2010-11-30 19:27:34)



4 liseurs actuellement sur le forum