[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Oui, le facteur temps, par succession des générations par Abbé Claude Barthe (2010-11-30 18:38:48) Imprimer

Vous avez parfaitement raison, Cher Vulpus : la pratique de l’abbé Michel (et d’autres semblables en France et ailleurs) ont anticipé ce que l’on nomme aujourd’hui Réforme de la réforme.
Le facteur temps – avec son corrolaire de changement de personnel : les prêtres de génération réforme de Paul VI disparaissent ; les prêtres de la génération Motu Proprio s’installent – est en efet important.
Des évêques français pourraient pour commencer à imiter le pape, par exemple lorsqu’il donne la communion sur la langue. Un encouragement spécifique donné à des prêtres pratiquant une traditionalisation de la messe de Paul VI serait une bénédiction. Il ne s’agirait pas d’un nouveau texte normatif, mais d’une constatation que la communion sur la langue, la célébration vers le Seigneur, l’usage du latin, etc. sont parfaitement légaux. Cet enfoncement de portes en théorie ouvertes, mais en pratique fermées pourrait s’obtenir par des « questions », dubia, posées à la Congrégation pour le Culte divin.
Ce message a été lisu 593 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/sacrecoeur.gif Une reforme de la réforme avant la réforme ! par Vulpus (2010-11-24 14:00:01)
     images/icones/neutre.gif Oui, le facteur temps, par succession des générations par Abbé Claude Barthe (2010-11-30 18:38:48)



2 liseurs actuellement sur le forum