[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Dr Jean-Pierre Dickès (2006-12-04 20:47:57) Imprimer

Non c'est faut. Tout médecin de ville sait comment soulager les patients en fin de vie qui souffrent. Tout médecin peut prescrire de la morphine qui calme les douleurs et de l'hypnovel qui "déconnecte" cérébralement.
La deuxième question prouve s'il en est besoin par la réponse à donner, que nos lois sont faites n'importe comment. Normalement, la lois Aubry punit lourdement celui qui essaye de faire renoncer à une IVG. En revanche la loi Kouchner oblige le médecin à expliquer toutes les conséquences des actes thérapeutiques qu'ils soient chirurgicaux ou médicaux. Or, s'il explique à une femme toute les conséquences de l'IVG, il rique de la dissuader. Autrement dit,en faisant respecter la loi Kouchner, il tombe sous le coup de la loi Aubry. On comprend par ce genre de situations pourquoi dans 10 ans il n'y aura plus de gynécologues accoucheurs.

Il va de soi qu'avec le refus du handicap, nous sommes en plein eugénisme par l'avortement qu'il soit appelé thérapeutique ou médical. Il en est de même du diagnostic pré-implantatoire.
Ce message a été lisu 1007 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif le médecin catholique par paradisi gloria (2006-12-04 15:27:45)
     images/icones/hum2.gif [réponse] par Dr Jean-Pierre Dickès (2006-12-04 20:47:57)
         images/icones/hein.gif Retour sur question par Siloé (2006-12-04 21:52:32)
             images/icones/neutre.gif [réponse] par Dr Jean-Pierre Dickès (2006-12-06 20:19:28)
                 images/icones/neutre.gif reponse par Siloé (2006-12-11 11:12:21)



6 liseurs actuellement sur le forum