[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

La postérité de Newman par Père Keith Beaumont (2010-06-03 20:06:13) Imprimer

Beaucoup de catholiques - "traditionnalistes" aussi bien que "progressistes" (je mets ces termes entre guillemets car la plupart du temps ils sont simplement stupides)- ont cherché à mettre Newman dans leur "camp". C'est un abus total. Je me permets de vous citer un passage (inédit!) de la biographie officielle de la béatification de Newman que j'ai été chargé de rédiger et qui va paraître aux Editions du Signe à la rentrée (titre: Le bienheureux John Henry Newman, un théologien et un guide spirituel pour notre temps):
"La diversité, la complexité, la subtilité et le caractère extrêmement nuancé de sa pensée sont tels que toute tentative de « récupération » de l’homme au service d’une idéologie quelconque est non seulement malhonnête mais vouée finalement à l’échec. C’est ainsi que l’auteur d’une biographie magistrale de Newman a pu affirmer que « l’on peut l’appeler, sans inconséquence, à la fois conservateur et libéral, progressiste et traditionaliste, prudent et radical, dogmatique et pourtant pragmatique, idéaliste mais réaliste » . Dans une culture comme celle du monde francophone, qui pense volontiers en termes d’oppositions (« gauche »/« droite », « progressiste »/« traditionaliste », etc.), Newman peut nous rendre un service précieux en nous aidant à dépasser nos clivages et divisions idéologiques et en nous ramenant au sens du « réel ». On peut dire de lui à juste titre ce qu’il dit lui-même de l’écrivain Thomas Scott, qui l’avait tant marqué dans sa jeunesse : scrupuleusement attentif à la « voix » de sa conscience, faisant preuve d’une « indépendance audacieuse du qu’en dira-t-on », il « poursuit la vérité où qu’elle le mène » (Apologia pro vita sua, p. 123).

Avant tout, cependant, l’unité de sa vie et de sa pensée se trouve en une simple recherche et un simple amour inconditionnel de Dieu. Ce grand érudit et intellectuel est, selon le titre d’un beau livre du cardinal Honoré, « un homme de Dieu » . C’est un homme centré sur Dieu, conscient de la présence de Dieu en lui, amoureux de Dieu, et désireux d’une relation d’amour de plus en plus profonde avec Dieu. C’est ce qui s’exprime à travers des centaines de prières, de textes de méditation et d’extraits de sermons.
Ce message a été lisu 386 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif postérités divergentes de Newman par Luc Perrin (2010-06-03 13:13:28)
     images/icones/neutre.gif La postérité de Newman par Père Keith Beaumont (2010-06-03 20:06:13)
         images/icones/1a.gif question piquante ... par Glycéra (2010-06-03 20:39:03)



2 liseurs actuellement sur le forum