[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Mgr Pascal N'KOUE (2010-04-29 08:37:47) Imprimer

Cette question est évidemment liée à la précédente que j'ai posée. J'ai appris que dans une île du Pacifique où les ovidés ne sont pas connus et / ou appréciés comme en occident, le cochon jouit d'une image positive. Le clergé local a donc décidé de traduire l'Ecce Agnus Dei par : « Voici le Porc de Dieu ».

Une telle expression me choque, mais en même temps je me dis : il y a là une certaine logique ; si la foi chrétienne dans sa version occidentale n'est en rien normative et doit être repensée et traduite dans la culture des autres peuples, pourquoi pas ?

Qu'en pensez-vous ? Et si une telle pratique vous paraît acceptable, pourquoi en Afrique ne pas célébrer la messe avec du riz, ou du manioc et une boisson locale ? Où doit-on placer les limites de l'inculturation ?


Ici, on pourrait faire appel à la formule latine « mutatis mutandis ». Il y a des choses qu’on peut changer et d’autres non. Je ne peux pas changer le nombre des personnes de la Sainte Trinité ni même le nombre des sacrements. Je ne peux pas changer la hiérarchie sacerdotale (diacre-prêtre-évêque) ni la foi en l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique. Mais les couleurs des ornements liturgiques, ça peut se négocier ; le noir peut être couleur de fête et le blanc couleur de deuil dans certaines cultures. Les attitudes assises ou debout pendant la liturgie, ça peut varier. Mais on parlera toujours d’un seul Seigneur, d’une seule foi, d’un seul baptême. Les 10 Commandements valent pour toutes les cultures. L’avortement sera toujours un péché très grave. Le Pape, les Evêques ne peuvent rien contre, encore moins les majorités parlementaires.

• Mais Il faut toujours revenir à ce que le Christ a dit et fait. C’est là le fondement de l’universalité de notre foi. Le Christ est Juif, il a utilisé le pain, on ne peut pas séparer la Foi et l’histoire, ni détacher « le Christ de la Foi » du « Christ de l’Histoire ». En tout cas, je ne me vois pas en train de célébrer l’Eucharistie avec du maïs ou du riz, surtout qu’on trouve aujourd’hui du pain et du vin partout. Bref, l’inculturation doit rester fidèle à ces trois éléments principaux : L’Ecriture Sainte, La Tradition et la Règle de la foi. L’Eglise n’est pas figée. Elle est en marche et doit se réformer sans se défigurer. « Ecclesia semper reformanda ».
Ce message a été lisu 467 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/bible.gif "Voici le Porc de Dieu" par Candidus (2009-12-10 01:29:04)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Mgr Pascal N'KOUE (2010-04-29 08:37:47)



2 liseurs actuellement sur le forum