[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Théologie africaine ? par Candidus (2009-12-10 01:21:25) Imprimer

Merci Monseigneur pour votre présence parmi nous. La question que je souhaite vous poser est relative à l'existence éventuelle d'une théologie, voire d'une ecclésiologie africaines et à leur légitimité.

Notre-Seigneur s'est incarné. Pas seulement dans un corps mais aussi à un moment particulier de l'histoire et dans une certaine culture : le monde méditerranéen caractérisé par la primat intellectuel grec et la domination politique romaine qui étaient parvenus à leur apogée.

Il est commun d'affirmer que cette supériorité intellectuelle grecque, issue notamment de l'essor de la philosophie hellénique, a été voulue par Dieu afin de doter Son Eglise des instruments conceptuels qui lui faciliteraient sa mission.

De la même manière, on constate que l'essor politique de Rome, dont l'apogée a correspondu au début de l'ère chrétienne, a facilité l'essor du christianisme en le faisant bénéficier des facilités logistiques que l'empire offrait ; sans parler du cadre institutionnel romain qui, investi par l'Eglise, est devenu la matrice de son organisation et de son administration.

J'en viens maintenant à ma question : j'ai eu quelquefois l'impression en parlant avec des intellectuels africains qu'ils répugnaient à admettre que la culture gréco-romaine fût dotée d'une certaine universalité, l'universalité du vrai, et donc d'une certaine primauté parmi les autres cultures. Une telle idée est souvent taxée d'ethnocentrisme, voire accusée d'être une forme de colonialisme. A partir de là, certains parlent de repenser la théologie en utilisant des instruments conceptuels purement africains. Or, peut-on sans danger pour la foi, s'écarter impunément, ou relativiser, une culture qui forme le socle intellectuel historique de la théologie catholique. La notion de transsubstantiation, par exemple, peut-elle avoir encore un sens catholique si l'on considère que la philosophie d'Aristote qui a développé et fixé les notions de substance et d'accident n'est qu'une option parmi d'autres ?
Ce message a été lisu 490 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Théologie africaine ? par Candidus (2009-12-10 01:21:25)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Mgr Pascal N'KOUE (2010-04-29 08:35:43)



5 liseurs actuellement sur le forum