[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Marc et Maryvonne Pierre (2009-12-21 18:46:43) Imprimer

Notre réflexion s’appuie sur plusieurs auteurs ; notamment le livre de l’abbé Dantec qui dans « Voyez comme ils s’aiment » nous parle des quatre composants de l’amour vers lesquelles tout foyer doit tendre :
• 1ère composante : les sentiments de l’amour c’est-à-dire une profonde sympathie (ou attrait) mutuelle, un choix toujours renouvelé, une profonde tendresse, l’impression de ne plus pouvoir vivre l’un sans l’autre, l’impression que l’autre est pour soi un être unique au monde, une profonde estime et une admiration mutuelles, un grand respect et un souci d’égards mutuels, une absolue confiance mutuelle, une profonde reconnaissance mutuelle, une profonde compréhension mutuelle, l’impression qu’on commence toujours à aimer mieux, l’impression d’être comblés de joie et qui fait dire aux époux : « Nous ne nous sommes jamais autant aimés ; nous n’avons jamais été aussi heureux. » tout cela ce sont les sentiments de l’amour.
• 2ème composante de l’amour nous dit l’abbé François DANTEC : les mille dévouements de l’amour dans tous les domaines, mais avant tout, le souci du bien spirituel de l’autre, de son progrès, de sa sainteté et ensuite les très humbles gestes dans le domaine le plus matériel.
• 3ème composante : la communion des cœurs et des âmes qui sont pour deux époux chrétiens l’évidence qu’ils veulent l’un et l’autre regarder ensemble dans la direction du Christ et de ne chercher en toutes choses, qu’à monter ensemble vers Dieu.
• 4ème composante de l’amour nous dit l’abbé DANTEC, ce sont les marques d’affection que les époux se donnent, autrement dit les gestes d’amour. Tous les foyers qui ont aidé l’abbé DANTEC à préparer son livre, ont proclamé unanimement l’extrême importance de ces marques d’affection en sorte que tous diraient volontiers qu’un foyer sans geste d’amour, serait un foyer sans amour, amour entendu dans le sens plénier du mot.

Et puis nous recommandons l’étude d’Alfred de Rievaux sur « l’amitié spirituelle » qui développe les trois degrés de l’amitié, et qui explicite : l’ami ne se demande pas tant « qu’est-ce que j’attends de l’autre ?» mais elle se soucie surtout de « qu’est-ce que l’autre attend de moi ?»
De plus, nous recommandons de lire Gary Chapman « Les langages de l’amour » qui décrit très bien les actes bien concrets, bien précis qui disent à l’autre « je t’aime » et qui donc permettent de savoir vraiment comment aimer son conjoint « en actes et en vérité ».
Ce message a été lisu 419 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif "Aimer c'est donner... par Tibère (2009-12-20 15:30:57)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Marc et Maryvonne Pierre (2009-12-21 18:46:43)



5 liseurs actuellement sur le forum