[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Marc et Maryvonne Pierre (2009-12-21 18:37:03) Imprimer

Merci de vos félicitations.
Nous nous appuyons entre autre sur le livre d’Alain Quilici intitulé « Les fiançailles » qui insiste sur la communication qui doit s’installer dans un couple dès les fiançailles et qui doit se poursuivre tout au long de la vie du couple. Voici une page très succincte du livret que nous distribuons à la fin de la première session :

"Un foyer est en état de crise quand les époux n’arrivent pas à communiquer (sinon on pourrait sortir de cette crise)
Il faut donc avoir appris à se parler. L’homme est malhabile pour parler de lui.
Apprendre à dialoguer :
Ecouter sans interrompre
Parler à son tour pour s’exprimer et répondre
Le temps des fiançailles est le temps de cet apprentissage de la parole en couple.
Ne pas dire : « nous nous comprenons à demi-mot » :
demander des précisions,
apporter des précisions.

La plus grande joie des fiancés doit être de se parler.
Ce domaine est le leur et ils n'ont d’ailleurs que ce domaine !

Ce n'est pas en se taisant que les problèmes seront résolus,
Il faut :
parler du passé, de sa famille, du futur,
des convictions auxquelles on tient,
des lignes de conduite auxquelles on ne renoncera pas,
des exigences de vie que l'on s'impose et que l'on voudrait partager des convictions religieuses,
de Dieu,
des enfants à venir,
de l'espacement des naissances…

Un couple qui ne parle pas est un couple en danger.
Un couple ne peut s'épanouir ni passer les caps difficiles s'il ne prend pas le temps de se parler.

Le but de la communication est de permettre la croissance de l’intimité entre les époux pour arriver autant que possible à la communion des personnes.
Le courrier est essentiel pour les fiancés, il faut s’y obliger même si on a un portable et une messagerie électronique : certaines choses ne peuvent être « dites » qu’en les « écrivant » !
Des époux séparés géographiquement (de manière temporaire) se téléphoneront chaque jour si c’est possible."

C’est donc à vous de discuter en couple des lignes de conduite auxquelles vous ne renoncerez pas ; ne croyez pas que les divergences de point de vue s’atténuent spontanément – bien au contraire elles peuvent amener de graves difficultés si l’on ne peut se mettre d’accord. Le bon sens conseille d’arriver à une entente qui peut satisfaire l’un et l’autre ; cette entente doit tenir compte, comme vous le faites remarquer, que les enfants ne doivent pas être troublés.
C’est vous les « artistes », c’est donc à vous de voir si vous pouvez trouver une entente réaliste. L’expérience des couples que nous connaissons montre qu’il semble bien délicat d’envisager pendant toute une vie, de ne pas aller à la messe ensemble, en famille, si l’on est tous les deux catholiques.
Ce message a été lisu 900 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/tao.gif Viabilité d'un couple "tradi-mixte" ? par Effata (2009-12-15 16:28:34)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Marc et Maryvonne Pierre (2009-12-21 18:37:03)
         images/icones/neutre.gif Trouble par Effata (2009-12-21 20:25:30)



2 liseurs actuellement sur le forum