[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Réponses par abbé Christian Laffargue (2006-11-30 08:32:56) Imprimer

Chère Madame,

Je suis très heureux et ému d'avoir de vos nouvelles et de me rappeler mes visites auprès de votre grand-mère...

La situation liturgique s'améliore peu à peu, du fait des nouvelles générations, vous en avez fait l'expérience. Les jeunes prêtres sont sensibles au suivi des malades et des mourants mais ils sont moins stricts que les prêtres "traditionalistes" car il y a le sentiment diffus que tout le monde rejoint peu ou prou "la Maison du Père". En fin...

Quant aux obsèques où les prêtres "sont interdits" (diocèses de Grenoble, d'Autun, de Lyon parfois, etc...) par les équipes liturgiques régnantes et dominantes, ils ont, pour les deux premiers de nouveaux évêques qui vont sans doute inverser la situation.

Restons bien unis dans la prière,

abbé L (52 place de l'église 01250 Tossiat; 04 74 51 61 52)
Ce message a été lisu 694 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Suivi des malades et des mourants par Anne (2006-11-30 08:31:01)
     images/icones/abbe2.gif Réponses par abbé Christian Laffargue (2006-11-30 08:32:56)



2 liseurs actuellement sur le forum