[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Réponse par abbé Christian Laffargue (2006-11-27 21:13:52) Imprimer

Elle est normale dans leur mentalité. Parce qu'il n'y a plus d'excès grossiers. Les directives liturgiques sont pour eux à prendre ou à laisser. En effet, dans les textes officiels, on lit sans cesse : "Si le prêtre le juge opportun...", "Si la coutume l'autorise...", etc. Les variations subjectives sont dans les textes officiels, et Rome essaie vainement de restreindre ou d'interdire les abus auxquels elle a elle-même ouvert les portes.
A Rome même, du temps de Jean Paul II, j'ai trouvé les célébrations pontificales liturgiquement médiocres malgré le décor prestigieux de Saint Pierre et le rayonnement personnel du pape défunt. (Célébrations du Jubilé, messe du 25ème anniversaire du pontificat de Jean Paul II, etc.)
Les seules cérémonies fidèles auxquelles j'ai participé : la canonisation du bienheureux Jose Maria Escriva de Balaguer, tant du côté du clergé que des fidèles (qui tous communiaient sur la langue et se mettaient à genoux malgré le nombre de fidèles plus important que pour la canonisation du Padre Pio).
Ce message a été lisu 1061 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Analyse de la situation liturgique par C.I.E.L. (2006-11-27 20:10:19)
     images/icones/fleche2.gif Réponse par abbé Christian Laffargue (2006-11-27 21:13:52)
         images/icones/1b.gif Je ne comprends pas par Prophitis Ilias (2006-11-27 21:55:13)



3 liseurs actuellement sur le forum