[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

la vernacularisation de la liturgie est-elle sans danger ? par Luc Perrin (2009-11-27 13:46:49) Imprimer

Dans un fil récent sur le FC, Yves Daoudal s'est fait le défenseur de la vernacularisation de la liturgie, en excipant de deux arguments résumés dans cette phrase : "Il n'y a pas de notion de langue liturgique dans les Eglises orientales, de même qu'il n'y avait pas cette notion dans les premiers siècles du christianisme occidental." (Y. Daoudal)

Faut-il, selon vous, envisager une vernacularisation de la Messe romaine traditionnelle, à la manière dont les Églises orientales catholiques en diaspora ont adopté, le plus souvent, la langue moderne du pays où elles se sont implantées ?

Doit-on écarter les événements et les débats qui ont présidé et suivi la traduction du Novus Ordo Missae et continuent à faire rage (cf. Liturgiam authenticam) ?
L'exemple à suivre ne serait-il pas, à l'inverse, celui des Églises mères qui, jusqu'à présent, ont refusé en majorité cette vernacularisation en raison des difficultés qu'elle entraîne ? Ces difficultés sont-elles aussi imaginaires et non fondées que le pense M. Daoudal, et les partisans - très majoritaires - du Novus Ordo célébré en langue vulgaire ?
[Excusez cette question un peu longuement formulée !]
Ce message a été lisu 491 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif la vernacularisation de la liturgie est-elle sans danger ? par Luc Perrin (2009-11-27 13:46:49)
     images/icones/bible.gif [réponse] par Révérend Père Louis-Marie de Blignières (2009-11-27 19:38:13)
     images/icones/neutre.gif Daoudal et la "vernacularisation" par Yves Daoudal (2009-11-28 10:02:37)



2 liseurs actuellement sur le forum