[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Le piège par Rémi Fontaine (2009-03-02 20:26:45) Imprimer

La laïcité positive dite ouverte, prisée par nos évêques, apparaît certes préférable à la laïcité de stricte observance. Comme face souriante du laïcisme, elle est donc une tentation sous l'apparence de mieux.
En vérité, le laïcisme oscille toujours entre ces deux conceptions (totalitaire et libérale) apparemment opposées mais reposant sur le même mythe égalitaire et libertaire. Soit qu'il impose la coquille vide de la laïcité par l'effacement, soit qu'il propose l'explosif bouillon de cultures de la laïcité par la cohabitation (entre communautarismes incompatibles). Dissoudre ou coaguler: dilemme entre les intolérants de la tolérance et les tolérants de l'intolérance !
Entre les deux termes du balanciers, il vaut donc mieux pouvoir s'exprimer que d'être contraint au silence, tirer parti de cette liberté relative, à condition de ne pas se satisfaire de ce relativisme fondamental et d'adapter la mission et la parole de l'Eglise à cette règle du jeu faussée : "Toutes les composantes religieuses doivent avoir droit de cité publiquement, A CONDITION de savoir aussi donner leur place aux autres et de NE PAS SE METTRE EN CONTRADICTION AVEC LES GRANDS PRINCIPES DE LA REPUBLIQUE" (Mgr Ricard). N'est-ce pas alors faire rabaisser la légitimité de l'Eglise ailleurs que dans sa mission divine ?
Mais tout cela, beaucoup trop sommaire, est développé dans mes derniers ouvrages.
Ce message a été lisu 470 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Laïcité à la française? par Savonarole (2009-03-02 18:50:24)
     images/icones/nul.gif Le piège par Rémi Fontaine (2009-03-02 20:26:45)



7 liseurs actuellement sur le forum