[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Yves-Marie Adeline (2009-02-02 20:28:27) Imprimer

Un seul exemple si vous voulez bien : quand on m'a commandé un cours à Sciences Po, des étudiants marxistes ont demandé l'annulation du cours, au motif qu'ils étaient sud-américains et que j'avais critiqué Ugo Chavez. La personne que j'ai eux au téléphone m'a dit que de toutes façons "Sciences Po est l'école de la République".

Quand je dis "libéré" sur le plan humain, je veux dire que, au contact de gens que je n'aurais jamais rencontrés si je n'avais pas fait des campagnes électorales et plus généralement de la politique, j'ai pu m'affranchir de beaucoup de préjugés.
Nous sommes tous remplis de préjugés par notre milieu, notre naissance, notre histoire, notre époque, notre nation, notre foi etc. C'est normal. J'ai beaucoup appris et reçu des autres en allant à leur rencontre; en fait j'ai touché de près ce que St Thomas d'Aquin dit à propos de la politique, qui selon lui est une forme éminente de la charité. Ou du moins peut être vécue comme cela. Mais j'ai rencontré des gens qui voient la politique tout autrement, comme une guerre au contraire, où tous les coups sont permis, surtout quand on se réclame du christianisme, lequel, pour certains constitue une sorte de sésame, un droit de faire tout et n'importe quoi.
Ce message a été lisu 474 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Parenthèse politique par Thomas (2009-02-02 19:11:16)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Yves-Marie Adeline (2009-02-02 19:22:02)
         images/icones/4a.gif Étonnant par Thomas (2009-02-02 20:10:55)
             images/icones/neutre.gif [réponse] par Yves-Marie Adeline (2009-02-02 20:28:27)



5 liseurs actuellement sur le forum