[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 20:55:37) Imprimer

Cher Monsieur,

A vrai dire, je ne sais que répondre, car votre très belle question contient déjà, dans son développement, toutes les réponses qu'il serait possible d'apporter.

En effet, vous avez raison. En dépit de la profonde opposition entre la royauté capétienne et la république moderne dans l'esprit, on doit admettre cette continuité de l'Etat.

Et finalement, c'est l'institution royale, donnant l'Etat à la France, qui aurait pu dire en s'éteignant:
"Je m'en vais, mais l'Etat, lui, demeurera toujours."

De même, si la république jacobine, dans sa vision de l'Etat, est allée bien plus loin que la royauté, peut-être trop loin, puisqu'elle a poussé l'emprise étatique au-delà du simple service, allant jusqu'à briser les particularismes français qui lui faisaient obstacle, elle a su conserver et transmettre l'idée de l'Etat, du service de l'Etat et de la nation, qui anima les grands fonctionnaires du XIXe et du XXe siècle, quoi qu'on en dise parfois, et qui anime encore aujourd'hui les grandes écoles, à un degré ou un autre, qu'il s'agisse de St Cyr, de l'ENS ou de l'ENA. Certes, ce sens de l'Etat est parfois embrumé d'idéologies, mais il se retrouve presque toujours.

Ce message a été lisu 352 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Maupeou, dernier grand serviteur de la royauté? par Gabriel Dubois (2009-01-20 19:01:23)
     images/icones/livre.gif Maupeou, Louis XV, monarchie républicaine par auxiliumchristianorum (2009-01-20 20:37:56)
         images/icones/neutre.gif [réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 20:55:37)



5 liseurs actuellement sur le forum