[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 18:38:00) Imprimer

Pour répondre franchement, je n’ai pas la télévision en temps normal, encore moins en ce moment, où je me trouve à quelques 10 000 km de la France depuis quelques mois et pour encore quelques semaines. Je n’ai donc pas regardé ce téléfilm.

Si certains téléfilms historiques inspirent la méfiance, procédant à des reconstructions historiques et des erreurs déplorables, je pense notamment au téléfilm paru sur Balzac, avec Gérard Depardieu dans le rôle titre, à la fin des années 1990, d’autres peuvent être de bonne qualité. Ainsi, le téléfilm paru au début des années 1990, sur le maréchal Pétain, bien que relativement orienté, vous vous en doutez, n’était pas dénué d’intérêt. Certains films, traitant d’événements plus spécifiques, comme ce film américain reconstituant la bataille de Gettysburg, ou encore ce film russe sur la bataille de Waterloo, sont, en général, d’une précision, d’une rigueur historique remarquable. Le téléfilm retraçant également l’Affaire Dreyfus, sorti sur France 3 dans la seconde moitié des années 1990, était d’une fidélité historique certaine, hormis quelques passages larmoyants, de rigueur.
Il est plus inquiétant, en revanche, de voir des films de fiction, sur une trame historique, véhiculant des idéologies et faussant la vision de l’histoire, s’appuyer sur des études et des mises en scène rigoureuse, donnant ainsi l’impression du sérieux historique. Je pense notamment aux films de Bertrand Tavernier, intitulés : Que la fête commence ! (se déroulant à l’époque de la Régence), La Vie et rien d’autre, (au lendemain de la Grande Guerre) et Le juge et l’assassin (à la fin du XIXe siècle). Ici, une volonté idéologique peu ou prou nauséabonde s’appuie sur d’excellentes performances d’acteur, une forte charge émotionnelle et une rigueur indéniable dans la reconstitution historique, et ce jusque dans le moindre détail. C’est plutôt dans ce genre de réalisations que résident les dangers.
Le film historique, néanmoins, de par sa diffusion large, peut être un excellent moyen d’apprentissage de l’histoire, à la condition seule que sa réalisation soit faite indépendamment de critères idéologiques et dans un but authentiquement historique.
Mais quant à vraiment maîtriser l’histoire, il est vrai que rien ne remplacera jamais un livre, en dépit de sa diffusion moindre, tant il est vrai que le film ne peut raconter que de la micro histoire.
Ce message a été lisu 499 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/tele.gif Le "Henri IV" de France 2 par Sigismond Bourdon (2009-01-19 15:41:54)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 18:38:00)



4 liseurs actuellement sur le forum