[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 18:25:21) Imprimer

L’union du trône et de l’autel est en partie un développement du XIXe siècle, plus qu’une réalité historique de la royauté française. Cette union était vraie, mais elle mériterait d’être nuancée. Elle était vraie en ce sens que le roi était nécessairement catholique, en ce sens que le roi était sacré, et que la royauté était née, d’une certaine façon, dans les eaux du baptême de Reims. De même, les rois de France se sont souvent montrés comme les défenseurs de l’Eglise, et l’Eglise les a souvent considérés comme ses fils.

Mais cette union, au contraire de ce que dirent certains légitimistes du XIXe siècle, fut souvent un couple conflictuel, marqué de dissensions profondes. Les rois n’ont souvent pas ménagé leur peine pour contenir l’Eglise dans un rang moins politique, pour en diminuer l’influence ou pour faire main basse sur ses biens en période de crise. De même que l’autorité royale et l’autorité pontificale se sont souvent affrontées pour avoir la préséance, comme le montre le développement du gallicanisme, portant une certaine autonomie de l’Eglise de France sous la tutelle de son roi.
Mais cette attitude était avant tout politique, et ne remettait pas en cause le fait que le roi soit un fils soumis de l’Eglise dans le domaine de la foi.

Mais pour répondre plus directement à votre question, je dois bien avouer mon impuissance. J’ai fait ici œuvre d’historien, et il me semble difficile de me prononcer, non seulement sur le rétablissement de la royauté en France, mais qui plus est sur les formes que ce régime aurait au niveau religieux.

En revanche, je peux répondre à votre dernière question sans problème, puisqu’elle est de l’ordre du factuel.

Louis de Bourbon comme Jean d’Orléans sont profondément et ouvertement catholiques, mais si le premier n’a pas fait de déclarations publiques sur le sujet, Jean d’Orléans, lui, a affirmé être un « Prince Français, Prince Chrétien », estimant que c’étaient là les deux faces d’une même pièce, menant son engagement public.
Ce message a été lisu 454 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Bonjour. Comment voyez-vous l'alliance par Carbuccia (2009-01-19 09:53:28)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Gabriel Dubois (2009-01-20 18:25:21)



1 liseur actuellement sur le forum