[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Matthieu Anquez (2009-01-12 19:27:47) Imprimer

Vous avez parfaitement raison, les Occidentaux ont une connaissance déformée et lacunaire de la région. C’est d’ailleurs l’un des motifs fondamentaux qui expliquent mon choix de publier un court ouvrage sur la question. Les Iraniens forment un peuple multiethnique. Il ne faut pas oublier que 50 % seulement des Iraniens sont de langue maternelle persane (langue indo-européenne, comme le français, et non sémitique, comme l’arabe). Entre 20 et 25 % des Iraniens sont Azéris, dont la langue est une langue turque qui n’a rien à voir avec le persan. Sans compter les Arabes iraniens, les Kurdes et les Baloutches (langues iraniennes, mais non persanes), les Turkmènes… qui composent la mosaïque ethnique de l’Iran. Mais le persan et l’iranité constituent le socle commun, et l’immense majorité des Iraniens ont une conscience nationale très poussée.
L’héritage que vous mentionnez a pu avoir un effet sur la façon dont les Iraniens perçoivent leur religion. Mais il ne faut pas pousser cette logique très loin. Certains spécialistes ont ainsi affirmé que la spécificité iranienne expliquait qu’ils soient chiites. Or, l’Iran a été très longtemps majoritairement sunnite. C’est seulement au 16ème siècle que les Safavides convertissent (de force le plus souvent) les Iraniens au chiisme, conversion imparfaite d’ailleurs car il faudra attendre le 19ème siècle pour que l’ancrage du chiisme dans la population iranienne soit véritablement effectif.
Ce message a été lisu 472 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/5b.gif Perses et non arabes par Adso (2009-01-09 09:27:42)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Matthieu Anquez (2009-01-12 19:27:47)



5 liseurs actuellement sur le forum