[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 18:39:06) Imprimer

Chèare Madame,

Intéressante observation, qui va d'ailleurs bien plus loin qu'Internet, cet outil ne faisant que donner une dimension supplémentaire à une tendance déjà présente.

Selon mes propres observations, Internet exerce paradoxalement des effets doubles: il peut favoriser tant l'éclatement que la centralisation. L'éclatement, parce que, à l'extrême limite, chacun peut publier ses opinions jusqu'à une individualisation absolue (en théorie, pas dans la réalité). La centralisation, parce qu'une institution peut communiquer directement avec ses fidèles à travers le monde, sans passer par les intermédiaires hiérarchiques.

Il y a quelques années, une étude sur Internet dans un pays latino-américain citait des cas de fidèles qui avaient lu et étudié les dernières encycliques avant leur curé, voire avant leur évêque, parce que ceux-ci n'utilisaient pas Internet.

Là encore, il ne faut ni s'en consterner ni s'en réjouir: il faut simplement prendre acte de ce nouvel environnement et examiner comment y agir judicieusement.

Bonne soirée!

Jean-François Mayer
Ce message a été lisu 531 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Vers un "protestantisme démocratique"? par Jean Kinzler (2008-12-14 15:41:39)
     images/icones/vatican.gif Dans ce sens par CP (2008-12-14 18:55:16)
         images/icones/neutre.gif [réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 18:39:06)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 18:38:31)



4 liseurs actuellement sur le forum