[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 18:31:25) Imprimer

Cher Monsieur,

Votre message comporte plusieurs questions. Ne pouvant répondre à toutes (notamment à la question beaucoup trop vaste sur l'état des spiritualités), je vais me concentrer sur les questions relatives au sujet de cet échange.

Secret et Internet: Internet contribue à la transparence (sans ignorer toute l'ambiguïté et l'ambivalence de ce terme à la mode...) et au dévoilement. Nul doute qu'un secret devienne plus difficile à conserver avec Internet. Les organisations de type initiatique (par exemple la franc-maçonnerie dans ses différentes manifestations) se trouvent ici face à un dilemme – souvent résolu en ayant des sections accessibles uniquement par mot de passe, une façon de recréer en ligne le "secret" et la séparation entre différents espaces, par le recours à la technologie.

Le cas de la Scientologie, que vous évoquez, est intéressant, on pourrait y consacrer un livre entier – vous trouverez quelques pages à ce sujet dans Internet et religion. Les scientologues entendent conserver un caractère strictement confidentiel à des textes auxquels ont accès les membres au fur et à mesure de leur progression dans l'échelle scientologique (niveaux dits "OT"), mais d'anciens membres et critiques entendent rendre publics ces textes. Pour compliquer les choses, la Scientologie considère ces textes comme des "secrets commerciaux", protégés par les lois relatives au copyright. Il existe donc un argument juridique pour en empêcher la diffusion. Internet rend beaucoup plus difficile le travail des avocats de la Scientologie de retirer ces textes de la circulation, même s'il y a eu des cas de sites qui ont été contraints de les retirer. Mais une fois que des documents circulent sur Internet et peuvent se retrouver n'importe où sur le globe, c'est un travail sans fin d'entraver leur diffusion.

Présence des courants catholiques traditionnels sur Internet: une précédente question a déjà relevé leur forte activité, et certaines des causes probables de celle-ci. Le rôle d'Internet me semble être ici la coordination, d'une part (j'y reviendrai dans une autre réponse), et la possibilité pour des isolés de s'intégrer dans des réseaux, d'autre part. Internet permet aussi de donner une visibilité et une accessibilité aux arguments de ces courants, sans avoir à passer par les médias.

Comme vous le soulignez, il y a un revers de la médaille, mais qui touche tous les groupes présents sur Internet: des querelles qui seraient restées internes, ou confinées à de petits cercles, s'étalent en ligne et sont portées à la connaissance de chacun, sans parler du possible effet multiplicateur, si une personne ou un petit groupe manifestent une hyperactivité en ligne ou créent des sites très bien conçus et souvent mis à jour.

J'aurai sans doute à répéter à plusieurs reprises, dans d'autres réponses, qu'Internet est un outil ambivalent – d'où les réactions très contradictoires qui l'accueillent parfois.

Désolé de ne pas essayer de répondre à vos autres questions, mais il y faudrait plusieurs pages (et sur la question des communautés nouvelles, je n'ai pas des informations suffisamment précises pour proposer une évaluation fondée).

Bonne soirée!

Jean-François Mayer
Ce message a été lisu 543 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Aspect positif d'Internet ? par yann-vanch (2008-12-14 14:12:15)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Jean-François Mayer (2008-12-15 18:31:25)



4 liseurs actuellement sur le forum