[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Luc Perrin (2006-11-20 21:05:50) Imprimer

J'ai du mal à percevoir en notre pape un tacticien roué, un Florentin de Bavière ...
Je crois plus simplement que l'IBP résulte d'un problème pratique à résoudre comme en 1988. Des prêtres rejoignent la communion romaine - on devrait entendre des Te Deum non ? - mais se heurtent à la fermeture des diocèses, totale ou ne leur offrant qu'un maigre tuba pour respirer et encore (cf. le cas Aulagnier dans son diocèse de Clermont-Ferrand).
Le cardinal Castrillon Hoyos n'a rien fait d'extraordinaire !
Il avait fait la même chose en 2004 avec une poignée d'ex-FSSPX allemands constitués en Institut St-Philippe Néri.
C'est un secret de polichinelle que le diocèse de Bordeaux était en négociation pour trouver une issue au cas Saint-Eloi, qui n'a rien de comparable avec St-Nicolas du Chardonnet. Les propos du vicaire général le Père Rouet résisteraient-ils à une publication de correspondances et de témoignages ? Je ne suis pas dans le secret pour ma part.

Ce n'est pas l'IBP le chiffon rouge : aucunement. La réaction du cardinal Ricard à sa création est très sereine, relisez son texte. Il rappelle le droit général et qu'un institut de droit pontifical a une autonomie réduite ; demandez à la FSSP.
La véritable crainte était exprimée en avril par les évêques français : l'administration apostolique personnelle.
Et tous les prétextes mis en avant pour s'y opposer sont purement fallacieux : je renvoie à Campos et aux autres structures canoniques similaires. Depuis 2002, l'Eglise brésilienne est-elle déchirée par une crise sans précédent par la présence d'un évêque tradi en son sein ? non. Au contraire même, la question est nettement apaisée en ce pays.

Le blocage est profond, culturel chez la grande majorité des évêques français et allemands. Être associé si peu que ce soit avec le "traditionalisme", c'est considéré comme l'infâmie suprême soit pour cause de vieux progressisme, les effectifs s'amenuisent, soit pour garder le teint "jeune" qui sied à un évêque néo-conservateur : la "ringardise" est ici le mal absolu.
Peut-être que cette crise amènera des évêques à s'informer, à rencontrer - sans grille négative a priori - des fidèles qui sont après tout des baptisés comme les autres. Aux USA, en Australie, en Afrique petit à petit, ceux qui l'ont fait s'en sont portés bien : aucun n'en est mort, Messeigneurs ... qui donc a dit "N'ayez pas peur !".
Ce message a été lisu 1271 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Grandes manoeuvres romaines par Rasta (2006-11-20 14:55:00)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Luc Perrin (2006-11-20 21:05:50)



7 liseurs actuellement sur le forum