[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Luc Perrin (2006-11-20 19:30:37) Imprimer

Merci de cette question devenue facile depuis la publication de la biographie rédigée par Mgr Tissier de Mallerais qui confirme ce que l'archiviste du Vatican avait déclaré. Mgr Lefebvre a tout signé dans la forme solennelle finale.
En revanche il a voté non placet pour le dernier vote relatif à Dignitatis Humanae, Gaudium et spes et Nostra aetate.

La signature formelle des actes montre que fin 1965 il ne rejetait pas en bloc le Concile. Sa position, cela a été écrit par D. Menozzi et moi-même s'est radicalisée avec le temps, par paliers successifs.
Mgr Tissier rappelle opportunément que le décret Presbyterorum ordinis (1965) était comme une charte pour le séminaire d'Écône du temps du fondateur.
Vous retrouvez cette même complexité dans la validité du NOM toujours affirmée par lui et sa pleine reconnaissance de la succession apostolique sur le siège de Pierre.

Certains au dedans et quelques marges au dehors voudraient faire de l'archevêque-évêque émérite de Tulle l'étendard du refus total de Vatican II et de l'Église post-conciliaire : cela ne correspond pas aux faits et c'est méconnaître radicalement l'amour de l'Église romaine qui est chevillé au couer d'un spiritain, surtout au temps où il a été formé.
Ce message a été lisu 1702 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Monseigneur Lefevbre et Vatican II par Rafikiduroc (2006-11-19 23:12:29)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Luc Perrin (2006-11-20 19:30:37)



2 liseurs actuellement sur le forum